Les pompiers volontaires du Littoral réunis en syndicat

Les pompiers du Littoral réunis dans une seule et même structure. (Photo d'archives) Les pompiers du Littoral réunis dans une seule et même structure. (Photo d'archives)

Après deux ans de discussions, le Syndicat intercommunal des sapeurs-pompiers volontaires du Littoral neuchâtelois est sous toit. Il a été constitué mercredi à La Maladière à Neuchâtel.

La nouvelle structure réunit sous une même autorité l'ensemble des sapeurs-pompiers volontaires des 22 communes du Littoral neuchâtelois, de Vaumarcus au Landeron, ainsi que de La Neuveville.

Cette réorganisation découle de la Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels ainsi que les secours, qui prévoit que le territoire neuchâtelois soit organisé en 4 régions de défense et de secours.

Le nouveau syndicat travaillera en étroite collaboration avec les pompiers professionnels du SIS de Neuchâtel qui lui seront liés par un contrat de prestations.

 

Comité exécutif désigné

Le Comité exécutif est présidé par le conseiller communal de Neuchâtel Pascal Sandoz. Les quatre autres membres de comité ont également été désignés mercredi soir. Il s'agit d’Etienne Boegli, du Landeron, de Marlène Lanthemann, de Milvignes, de Silvia Praz, de La Tène, et de Michel Quayzin, de Rochefort.

Dans les semaines qui viennent, ce comité va s’atteler à doter le syndicat de structures opérationnelles et administratives.

Sur le terrain, il s'agit de mettre en place une organisation de commandement, de définir la localisation spatiale des unités d'intervention et de répartir les moyens. Sur le plan administratif, il faudra rédiger le contrat avec le SIS, élaborer un budget et définir les rôles pour sa gestion administrative.

L’objectif du syndicat est d’être pleinement opérationnel, y compris au niveau budgétaire, le 1er janvier 2016. /comm-sma

 

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus