Deux attaquantes du Texas au NUC

Le club de volleyball neuchâtelois a annoncé lundi les venues de Caroline Meuth, qui a porté ...
Deux attaquantes du Texas au NUC

Le club de volleyball neuchâtelois a annoncé lundi les venues de Caroline Meuth, qui a porté le maillot de Guin au cours de la saison écoulée ainsi que de Gloria Mutiri, une attaquante d’1m88 qui jouait en Allemagne

Nouvelles venues au NUC, Gloria Mutiri et Caroline Meuth rejoindront le club neuchâtelois pour la prochaine saison. (Photo : NUC) Nouvelles venues au NUC, Gloria Mutiri et Caroline Meuth rejoindront le club neuchâtelois pour la prochaine saison. (Photo : NUC)

Les dirigeants du NUC ne perdent pas leur temps. Huit jours après avoir annoncé les départs de trois joueuses américaines, le club de volleyball neuchâtelois a annoncé lundi dans un communiqué la venue pour la saison 2024 – 2025 de deux nouvelles attaquantes, toujours des Américaines, mais toutes deux originaires du Texas : Gloria Mutiri et Caroline Meuth. Née en 2000, Gloria Mutiri a déjà fait ses preuves à l’étranger. La saison dernière, elle portait le maillot de l’USC Münster, en Allemagne : « Je savais que nous avions besoin d'une attaquante dès janvier 2024, donc j'ai poussé pour signer Gloria dès ce moment-là. Elle a eu une excellente saison en Bundesliga. Du haut de ses 188 cm, elle a une grande force de frappe », résume la coach du NUC Lauren Bertolacci.

Quant à Caroline Meuth, ailière puissante d’1m82 née en 2001, elle a déjà marqué les esprits à la suite de ses performances remarquables avec Guin, en Ligue A féminine : « Je pense que tous nos fans se souviennent du jour où nous avons failli être éliminés en demi-finale de la Coupe de Suisse par le club fribourgeois. Caroline y a beaucoup contribué », souligne encore Lauren Bertolacci.

De son côté, Caroline Meuth a déclaré que la signature avec le NUC a été un choix facile : « Car ce n’est pas seulement une équipe de premier plan en Suisse, mais dans toute l’Europe ». /comm-mne


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus