Le NUC perd au bout du suspense

Les volleyeuses du NUC ont vécu un scénario atterrant dimanche soir lors du premier acte de ...
Le NUC perd au bout du suspense

 Le NUC est retombé de haut face à Aesch.

Les volleyeuses du NUC ont vécu un scénario atterrant dimanche soir lors du premier acte de la petite finale pour le titre national féminin. Devant un millier de spectateurs, à la salle de La Riveraine, elles ont perdu contre Aesch-Pfeffingen trois sets à deux: 16-25 18-25 25-20 25-17 18-16.

Les joueuses de Silvan Zindel ont tout d’abord empoché avec brio les deux premières manches, face à une formation bâloise, qui ne paraissait pas trop concernée par l’enjeu. Le NUC a sans doute cru trop vite que l’affaire était dans le sac. Les Bâloises se sont réveillées et elles ont réussi à remporter les deux sets suivants face à des Neuchâteloises qui multipliaient tout à coup les maladresses.

Le dénouement s’est donc joué au tie-break. Et le NUC a tout perdu, non sans avoir galvaudé trois balles de matches.

Pour espérer remporter le bronze, les Neuchâteloises devront gagner la revanche samedi 11 avril  sur sol bâlois. La série se dispute au meilleur des trois. Le cas échéant, le troisième match se jouerait  dimanche 12 avril à Neuchâtel. /mne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus