Les clubs lémaniques battus en National League

A domicile, les deux clubs lémaniques n'ont guère brillé jeudi en National League. Lausanne ...
Les clubs lémaniques battus en National League

Les clubs lémaniques battus en National League

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

A domicile, les deux clubs lémaniques n'ont guère brillé jeudi en National League. Lausanne s'est incliné 4-2 contre Bienne, alors que Genève a été défait 4-2 par Zoug.

Lausanne est incapable d'enchaîner. La précieuse victoire acquise mardi à Ambri est déjà oubliée. Et si les hommes de Geoff Ward ont été maladroits ou malchanceux en attrapant au moins à trois reprises les montants, Bienne a été excellent.

Les Seelandais ont ouvert la marque (8e) sur une très jolie action conclue par Jere Sallinen dans une cage vide à la suite d'une très belle passe de Tino Kessler. Les Lausannois ont mis du temps à réagir, mais ils ont su égaliser à un excellent moment, à 37 secondes de la première pause grâce à un lancer lointain de Robin Kovacs.

Fautes stupides

Malheureusement pour ce fragile LHC, une bonne nouvelle est souvent suivie d'une mauvaise. Comme cette double pénalité infligée à Damien Riat pour deux fautes stupides en toute fin de période. Conséquence fâcheuse de ces erreurs, les Vaudois ont commencé le tiers médian en infériorité numérique et les Biennois ont frappé deux fois par Rajala et Yakovenko.

Si Kovacs s'est fait l'auteur d'un doublé, Jason Fuchs et Richard Panik ont touché du métal et manqué l'égalisation. Et après une nouvelle possibilité pour les Vaudois dans le troisième tiers, c'est Damien Brunner qui a jeté un froid dans les travées de Malley avec le 4-2 sur un 2 contre 1 très bien négocié avec Grossmann.

Bienne revient à six points du leader Genève, tandis que Lausanne croupit à son 12e rang.

Genève blasé

Les Vernets ne sont plus une forteresse imprenable. Quasiment imbattables à domicile, les Aigles enchaînent un troisième revers devant leurs fans. Après Berne et Rapperswil, c'est Zoug qui est reparti du bout du Léman avec la victoire 4-2.

Si Hartikainen a retrouvé le chemin des filets avec ses 14e et 15e buts, ce sont bien les joueurs de Dan Tangnes qui ont le mieux négocié les instants-clés de cette partie. Ils ont ainsi égalisé à quatre secondes de la deuxième pause avant de prendre deux longueurs d'avance en 65 secondes entre la 44 et la 46e.

Et enfin dans le derby bernois, le CP Berne a remis les choses à leur place après la défaite de mardi face aux Emmentalois. Mais les Ours, vainqueurs 5-3, étaient tout de même menés 2-0 après dix minutes. Ils ont pu relever la tête grâce notamment à trois buts inscrits en power-play.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus