L'espoir d'un premier succès

L'équipe de Suisse est en Suède cette semaine pour la troisième étape de l'Euro Hockey Tour ...
L'espoir d'un premier succès

L'espoir d'un premier succès

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

L'équipe de Suisse est en Suède cette semaine pour la troisième étape de l'Euro Hockey Tour. Et même avec une équipe plus jeune et moins expérimentée, il faut aller chercher une victoire.

Car après six matches (trois en Finlande et trois en Suisse), le bilan de six défaites ne fait guère rêver. Entre le tournoi dans le nord de l'Europe et celui à Zurich, il y a tout de même eu du mieux avec deux défaites en prolongation, mais Patrick Fischer ne serait pas contre de lever les bras au terme d'une rencontre, même si l'on est encore bien loin du Championnat du monde qui se tiendra dès le 10 mai à Prague et Ostrava.

Depuis la guerre en Ukraine et l'absence de la Russie, la Suisse a obtenu sa place à la table des grands d'Europe. Il serait temps de se montrer digne de cette invitation. Mais naturellement, le timing de février n'est pas idéal. Les équipes de National League charbonnent pour des places dans le top 6, dans le top 10 ou pour éviter le play-out.

Cela signifie que Patrick Fischer s'est rendu lundi en Scandinavie avec une équipe relativement jeune. Surtout que le sélectionneur a vu deux de ses rares attaquants expérimentés, Denis Malgin et Enzo Corvi, déclarer forfait à l'aube de ce rassemblement pour cause de blessure. 18 des 25 joueurs de cette sélection n'ont encore jamais participé à un Championnat du monde ni à des JO. On peut même ajouter que six d'entre eux feront leurs débuts en équipe nationale A. Théo Rochette, Benoît Jecker, Stéphane Charlin, Tino Kessler, Dario Wüthrich et Marc Marchon vont ainsi connaître leur baptême du feu à ce niveau.

Dans ces conditions, le sélectionneur se montre donc logiquement assez prudent, tout en mettant un peu de pression sur ses joueurs et notamment les néophytes: 'Nous voulons continuer à nous développer en tant qu'équipe et commencer l'année de la meilleure des manières. Les jeunes doivent répondre présents et emmagasiner de l'expérience face à de solides adversaires.'

La Suisse va affronter la Finlande jeudi à Karlskoga, puis la Suède samedi à Karlstad et enfin la République tchèque dimanche à midi avant de rentrer en Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus