Jason Fuchs délivre Lausanne à la 107e

Lausanne a remporté l'acte II de la demi-finale des play-off de National League contre Fribourg ...
Jason Fuchs délivre Lausanne à la 107e

Jason Fuchs délivre Lausanne à la 107e

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Lausanne a remporté l'acte II de la demi-finale des play-off de National League contre Fribourg à la 107e minute. Jason Fuchs a délivré les siens pour un succès 3-2.

Il a fallu attendre 0h40 pour connaître le vainqueur de ce qui restera comme étant le troisième plus long match de l'histoire de la National League. Une passe de Robin Kovacs pour Jason Fuchs et le tir du numéro 14 des Lions qui fait se lever toute la patinoire. Un succès mérité sur l'ensemble de la rencontre pour des Vaudois qui ont joué leur jeu au cours des six périodes face à des Fribourgeois désireux de ne rien lâcher.

Lausanne commence bien

Avant cette issue favorable pour les Vaudois, les 9600 spectateurs présents à Malley ont vécu un match très intense avec des Lions très vite dans le match et des Dragons sur les pattes arrière.

L'ouverture du score lausannoise est intervenue à la 11e, en toute fin d'une double pénalité de Jiri Sekac qui avait blessé le Fribourgeois Mauro Dufner au visage. Superbement servi par Christian Djoos et en profitant d'un mauvais changement de ligne des Dragons, Michael Raffl a pu tromper Reto Berra.

Lausanne a dominé Fribourg lors des vingt minutes initiales, puis au cours des dix premières du tiers médian. Cette domination s'est d'ailleurs matérialisée par le 2-0 de Sekac en supériorité numérique. L'attaquant tchèque aurait même pu donner un avantage de trois longueurs à ses couleurs en profitant d'un autre power-play à la 28e.

Intensité lausannoise

Mais au lieu de ça, c'est Fribourg qui a sorti la tête de l'eau, comme pour rappeler que le score de 2-0 en hockey était bien l'un de ceux que les coaches n'aiment pas beaucoup. A la 32e, un avantage numérique a permis à Sörensen de transpercer Hughes d'un tir surpuissant. Un peu plus de quatre minutes après, les hommes de Christian Dubé sont parvenus à égaliser dans une grosse période de creux vaudoise. Un tir flottant de Gunderson avec un bon écran de Wallmark et voilà Gottéron totalement relancé.

Il faut aussi dire que l'intensité physique mise par les Lausannois durant la première moitié de la rencontre était difficilement tenable sur l'ensemble du match. Le LHC a bien failli reprendre l'avantage en début de troisième période, mais Reto Berra s'est montré intraitable. Constat similaire de l'autre côté avec un Connor Hughes auteur d'un très gros arrêt à la 58e devant Lucas Wallmark.

Les deux équipes se retrouveront samedi à Fribourg pour le troisième acte de cette série. Un jour de repos en plus qui sera le bienvenu pour tous les acteurs.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus