Une « journée du hockey » pour attirer de nouvelles recrues

Ce dimanche se tient la journée suisse du hockey. Trois patinoires du canton accueilleront ...
Une « journée du hockey » pour attirer de nouvelles recrues

Ce dimanche se tient la journée suisse du hockey. Trois patinoires du canton accueilleront des athlètes évoluant dans des ligues nationales. Ces derniers donneront des conseils aux jeunes débutants

Mathilde Brauen fait partie des joueuses de la Neuchâtel Hockey Academy qui accueilleront les débutants dimanche sur la glace. (photo : Pierre Boldt). Mathilde Brauen fait partie des joueuses de la Neuchâtel Hockey Academy qui accueilleront les débutants dimanche sur la glace. (photo : Pierre Boldt).

Tester le hockey sur glace sous la houlette de professionnels. C’est le but de la journée suisse du hockey, baptisée en anglais « Swiss ice hockey day ». 80 clubs du pays participent à cet événement ce dimanche 5 novembre. Parmi eux : le CP Fleurier, le HC La Chaux-de-Fonds et le HC Université Neuchâtel. L’idée est de proposer une manifestation qui permet à tous les débutants, enfants comme adultes, de s’essayer au hockey sur glace. Une partie de l’équipement peut par exemple être prêté par les clubs organisateurs.

La popularité du hockey sur glace à La Chaux-de-Fonds…

« On accueille quelques potentiels nouveaux joueurs, y a beaucoup d’enfants qui viennent simplement par curiosité. La présence de joueurs professionnels de la première équipe, ça attire du monde » explique Lionel Richard. Le gérant du HCC Academy ne cache pas que le récent titre du HC La Chaux-de-Fonds permet d’accueillir de nombreux nouveaux jeunes. « On surfe sur cette vague, on ne l’a jamais caché ». Lionel Richard détaille que les entrainements des plus jeunes ont repris en octobre avec 40 enfants. C’est le double par rapport à la même période l’an dernier. « Et ça pourrait encore augmenter jusqu’à 60 enfants d’ici janvier… »

Lionel Richard, gérant du HCC Academy :

…Se retrouve également à Neuchâtel, et dans le mouvement féminin

En ville de Neuchâtel, le hockey sur glace reste aussi populaire. « On a de la chance, on a toujours autour de 200 gamins dans notre mouvement junior. Sans compter la NHA, elles se donnent également beaucoup de peine pour faire du recrutement ». Marc Gaudreault, directeur sportif du HC Université Neuchâtel se réjouit de ce dimanche, même s’il ne cache pas que cette journée attire peu de nouveaux joueurs au hockey sur glace.

A Neuchâtel, il sera également possible de patiner aux côtés d’une majorité de hockeyeuses : sur les 15 professionnels présents, neuf font partie de la Neuchâtel Hockey Academy. « On n’a pas d’équipe de ligue nationale masculine dans notre ville, donc les filles remplissent bien ce rôle » souligne l’entraineur québécois. « C’est un vrai plus, ça nous permet d’avoir un autre public et de montrer aux parents que s’ils ont une petite fille à la maison, ils peuvent nous l’amener à Neuchâtel »

Marc Gaudreault, directeur sportif du HC Université Neuchâtel:

Le hockey : un sport de luxe ?

Avec le renchérissement du coût de la vie, jouer au hockey sur glace peut vite devenir cher, entre l’équipement et la cotisation. Les deux clubs en ont conscience, mais rappellent qu’ils proposent des solutions pour les parents des jeunes enfants. La location, le prêt voire la gratuité du matériel sont favorisés. Les dépenses ont également augmenté pour les clubs : Marc Gaudreault raconte notamment que le prix des pucks est passé d’un franc « à l’époque », à 2.70 francs aujourd’hui. /swe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus