« On ne peut pas se réjouir du retrait de Langenthal »

Le club bernois a annoncé mercredi sa décision de quitter l’élite du hockey sur glace, pour ...
« On ne peut pas se réjouir du retrait de Langenthal »

Le club bernois a annoncé mercredi sa décision de quitter l’élite du hockey sur glace, pour évoluer en 1re ligue. Le président du HC La Chaux-de-Fonds réagit par la surprise à cette nouvelle

Olivier Calame s'est dit surpris par la décision de Langenthal. (photo archives) Olivier Calame s'est dit surpris par la décision de Langenthal. (photo archives)

La surprise. C’est le sentiment qui règne au lendemain de l’annonce de Langenthal de se retirer de la Swiss League de hockey sur glace en fin de saison. Si cette décision planait dans l’air depuis cet été, le club bernois n’avait laissé transparaitre aucun indice à ce stade de la saison. C’est en tout cas ce que relate le président du HC La Chaux-de-Fonds Olivier Calame. Ce dernier explique que désormais, le travail doit être lancé entre les clubs de Swiss League, la ligue nationale et les candidats potentiels à la promotion afin de garder une ligue attractive, avec dix clubs au minimum.

La situation en Swiss League est devenue plus difficile pour les clubs depuis la décision de la National League, « de partir tout seule de son côté », selon Olivier Calame. Le président du HCC explique que la perte des droits TV a mis plusieurs clubs de deuxième division dans des situations délicates. Dans les prochaines semaines, les délégations des deux premières ligues du pays devraient se rencontrer pour discuter de l’avenir de la Swiss League et de l’organisation du hockey en Suisse. /swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus