La gym aux agrès fait son show

Les championnats romands de gymnastique aux agrès ont réuni quelque 600 athlètes samedi et ...
La gym aux agrès fait son show

Les championnats romands de gymnastique aux agrès ont réuni quelque 600 athlètes samedi et dimanche à Neuchâtel. Un sport moins chronophage et plus abordable que l’artistique

Les filles du Team Agrès Val-de-Ruz, et leurs coaches,  en lice samedi. (Photo : Team Agrès) Les filles du Team Agrès Val-de-Ruz, et leurs coaches, en lice samedi. (Photo : Team Agrès)

Anneaux balançants, saut avec mini trampoline, barre fixe, exercice au sol : ce sont les quatre disciplines qui caractérisent la gymnastique féminine aux agrès. Les hommes pratiquent une discipline supplémentaire, à savoir les barres parallèles.

Les championnats romands de gymnastique aux agrès se sont tenus samedi et dimanche à la salle de La Riveraine à Neuchâtel. Ils ont réuni quelque 600 gymnastes de tous niveaux.

Ce sport est uniquement pratiqué en Suisse. Il est moins exigeant en termes d’heures d’entraînement et en difficultés des exercices que la gym à l’artistique. C’est ce qui fait sa force : il peut s’adresser à un plus large public.

Il n’existe en revanche aucune compétition internationale. Ce qui ne constitue pas une frustration en soi relève Loïse Frutiger, ancienne compétitrice du Team Agrès Val-de-Ruz.

 

Loïse Frutiger : « Il faut venir voir pour se rendre contre de l’ambiance »

Devant leur public, les gymnastes neuchâtelois ont récolté quatre médailles, trois d’argent et une de bronze, samedi à La Riveraine. Marine Berthoud du Team Agrès Val-de-Ruz a terminé 2e de la catégorie reine, en C7. Deuxième place aussi pour Manon Künzi de La Coudre en C5. Et dans la catégorie hommes, le Chaux-de-Fonnier David Theurillat et Matthieu jacot de La Coudre se classent respectivement 2e et 3e. /mne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus