Il y a 50 ans, le premier des six titres du HCC

Le 24 février 1968, le HC La Chaux-de-Fonds remportait le premier titre de sa riche histoire ...
Il y a 50 ans, le premier des six titres du HCC

AUDIO: Le 24 février 1968, le HC La Chaux-de-Fonds remportait avant la fin du championnat de Ligue nationale A le premier titre de sa riche histoire, en battant Langnau 6-0 à la patinoire des Mélèzes. L'ancien capitaine des Abeilles René Huguenin nous fait voyager dans ses souvenirs

La maison de René Huguenin, regorge d'archives en tous genres sur son club dont il a été capitaine durant les six titres nationaux. La maison de René Huguenin, regorge d'archives en tous genres sur son club dont il a été capitaine durant les six titres nationaux.

« L’entraîneur Pelletier remporte son troisième titre et est porté en triomphe. »  Il s’agit du titre de l’article de L’Impartial du 26 février 1968, qui fait écho au premier sacre national de l’histoire du HC La Chaux-de-Fonds sous la direction de Gaston Pelletier.

Le HCC remportait deux jours plus tôt, le 24 février, son duel contre Langnau 6-0 à la patinoire des Mélèzes devant 3000 spectateurs « dans une ambiance indescriptible » se souvient René Huguenin. Fraîchement débarqué de Villars, où il avait déjà soulevé la coupe à deux reprises, le technicien canadien Gaston Pelletier allait donc d’emblée amener sa patte sur la glace chaux-de-fonnière. Un coup de maître réalisé à l’époque par le charismatique président Charles Frutschi. Deux noms qui restent gravés dans l'histoire du sport helvétique.

Cette époque, René Huguenin s’en souvient comme si c’était hier ou presque. Modeste lorsqu'il évoque le passé glorieux de « son » club, l’ancien capitaine des Meuqueux durant leurs années de gloire s’est attaché à rassembler les archives du club chaux-de-fonnier. C’est donc avec le premier de ses nombreux classeurs remplis d’articles de presse en tous genres qu’il nous a reçu dans sa maison de La Chaux-de-Fonds.

Ce premier titre ? « Un souvenir inoubliable » nous dit-il en repensant à la patinoire des Mélèzes qui n’était pas encore couverte à l’époque. « On n’était pas parti dans l’idée de remporter le titre en début de saison, mais ça s’est plutôt précisé au cours du championnat » explique l’ancien numéro 2 des Mélèzes, défenseur, qui fait aussi référence à la classe de son portier Gérald Rigolet lorsqu'il évoque cette époque. C’était le début d’une suprématie chaux-de-fonnière sur le hockey suisse qui allait durer jusqu’en 1973 avec six titres acquis consécutivement. /lre

La soirée du 24 février 1968 en souvenirs

Le tandem Charles Frutschi-Gaston Pelletier générateur du succès


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus