La Belgique passe l'obstacle portugais

La Belgique a battu le Portugal 1-0 à Séville en 8es de finale de l'Euro 2020. Les Diables ...
La Belgique passe l'obstacle portugais

La Belgique passe l'obstacle portugais

Photo: KEYSTONE/EPA/HUGO DELGADO

La Belgique a battu le Portugal 1-0 à Séville en 8es de finale de l'Euro 2021. Les Diables rouges ont ainsi privé la Seleçao de la possibilité de conserver son titre acquis en 2016.

Dans une partie qui s'est apparentée à un combat, émaillée de fautes mais assez pauvre en actions de classe, les Belges ont fait la différence sur une lourde frappe flottante de Thorgan Hazard prise hors de la surface (42e). Sur cette action, Rui Patricio n'a pas semblé irréprochable dans son but.

Il était clair que la première réussite aurait une importance sans doute décisive, et cela a été le cas. Le dos au mur, le Portugal a poussé tant et plus en fin de rencontre, se heurtant à un Courtois attentif sur une tête de Ruben Dias (82e). Une minute plus tard, le poteau venait au secours des Belges sur un tir de Guerreiro.

De Bruyne blessé

La Belgique a été privée dès le début de la seconde période de son maître à jouer Kevin de Bruyne, touché par Palhinha juste avant la pause. Après le but, les Belges ont passé la plus grande partie de la rencontre à défendre, tout en lançant quelques contres sporadiques quand une ouverture se présentait. Ils ont pu compter sur un Eden Hazard très en jambes et qui a sans doute livré son meilleur match depuis longtemps.

La défense des Diables rouges, expérimentée mais vieillissante, a parfaitement tenu le choc. Les Belges ont montré une énorme solidarité pour résister aux assauts adverses dans les vingt dernières minutes durant lesquelles l'intensité a nettement monté.

Courtois a pour sa part été parfait dans son but et n'a pas commis la moindre erreur. Il a même initié l'action du but, en dribblant Cristiano Ronaldo dans sa surface de réparation. Une mention revient aussi à Romelu Lukaku, qui a lutté sans relâche à la pointe de l'attaque pour soulager ses coéquipiers.

Regrets

Le Portugal peut nourrir quelques regrets. Les deux occasions manquées par Diogo Jota (6e/58e) ont sans doute pesé lourd dans le décompte final. L'attaquant de Liverpool n'a pas cadré ses tentatives alors qu'il était en position très favorable.

Cristiano Ronaldo a pour sa part peiné à se montrer dangereux. Il a forcé Courtois à une belle parade sur un coup franc (25e), mais cela a été presque tout. A 36 ans, CR7 a peut-être disputé son dernier match dans le cadre d'un Euro.

La prochaine étape pour les Belges aura Munich pour théâtre. Ils y affronteront l'Italie vendredi dans un quart de finale très prometteur.

/ATS

Actualités suivantes

Articles les plus lus