Le Danemark se hisse avec la manière en quart de finale

Battu dans ses deux premiers matches de poule, le Danemark disputera les quarts de finale de ...
Le Danemark se hisse avec la manière en quart de finale

Le Danemark se hisse avec la manière en quart de finale

Photo: KEYSTONE/AP/Olaf Kraak

Battu dans ses deux premiers matches de poule, le Danemark disputera les quarts de finale de l'Euro!

Les hommes de Kasper Hjulmand ont écrasé le Pays de Galles 4-0 en 8e de finale à Amsterdam grâce notamment à un doublé de Kasper Dolberg. Ils se mesureront aux Pays-Bas ou à la République tchèque au tour suivant, samedi prochain à Bakou.

Le rêve se poursuit donc pour la sélection danoise, dont l'Euro avait pourtant démarré de manière cauchemardesque avec le malaise cardiaque subi par son milieu Christian Eriksen face à la Finlande. Les champions d'Europe 1992 figurent pour la quatrième fois en quart de finale de cette compétition, après 1984, 1992 et 2004.

Dolberg, le héros improbable

Malmené en début de partie par des Gallois qui pressaient très haut, le Danemark a pris le match en main dès la 20e minute. Et ses efforts ont rapidement été récompensés, Kasper Dolberg ouvrant la marque à la 27e sur une magnifique frappe enroulée du pied droit armée à l'entrée de la surface.

L'histoire est également belle. Kasper Dolberg a en effet été titularisé à la dernière minute à la suite de la blessure de Yussuf Poulsen, auteur de deux buts en phase de groupes. L'attaquant de Nice a parfaitement répondu aux attentes de son coach, mettant comme tous ses équipiers une grosse pression sur la défense galloise.

Une erreur fatale

Deuxième du groupe A derrière l'Italie et devant la Suisse, le Pays de Galles a fait le dos rond jusqu'à la pause. La sortie sur blessure du défenseur Connor Roberts n'a pas arrangé les affaires du coach Robert Page, contraint d'opérer un premier changement avant la mi-temps (40e).

Et les Gallois n'ont même pas eux le temps de se ressaisir au retour des vestiaires. Une erreur du nouveau venu Neco Williams, qui a dégagé un centre de Martin Braithwaite dans les pieds de Kasper Dolberg, a brisé leur faible élan. Dolberg n'a alors pas tergiversé, armant un tir imparable.

Le Pays de Galles n'a jamais semblé en mesure de renverser la vapeur dans une Johan Cruyff Arena presque entièrement acquise à la cause danoise, concédant même deux buts supplémentaires aux 88e et 96e. Les fans des 'Rod-Hvide' pouvaient dès lors laisser éclater leur joie, dans une ville où Christian Eriksen avait démarré sa carrière.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus