Stéphane Henchoz remplace Joël Magnin

Neuchâtel Xamax FCS change d’entraîneur à huit journées de la fin du championnat de Super League ...
Stéphane Henchoz remplace Joël Magnin

Neuchâtel Xamax FCS change d’entraîneur à huit journées de la fin du championnat de Super League et retrouve son ancien mentor

Stéphane Henchoz est de retour sur le banc de Neuchâtel Xamax FCS près d'une année après avoir sauvé la place du club en Super League (photo : archives/Pierre Boldt). Stéphane Henchoz est de retour sur le banc de Neuchâtel Xamax FCS près d'une année après avoir sauvé la place du club en Super League (photo : archives/Pierre Boldt).

Neuchâtel Xamax FCS actionne le couperet et fait du neuf avec du vieux. Le club de Super League annonce ce dimanche soir le licenciement de son entraîneur Joël Magnin. Il est remplacé par Stéphane Henchoz avec effet immédiat sur le banc des « rouge et noir ». Les Neuchâtelois occupent la place de lanterne rouge alors qu’il reste huit journées à disputer. Ils comptent trois points de retard sur Thoune, 1er non relégable, et deux sur Sion, barragiste.

La direction de Xamax souligne dans son communiqué que, « avec quatre victoires en 28 journées, le rythme des Neuchâtelois est insuffisant ». Elle indique que Stéphane Henchoz s’est engagé pour la fin de la saison et le prochain championnat, sans préciser si le contrat est valable quelle que soit la catégorie de jeu. En poste à La Maladière de février à l’été dernier, l’ancien défenseur international se lance donc dans une deuxième opération maintien. Il avait réussi la première en sauvant Xamax au terme d’un barrage rocambolesque (sauvetage aux tirs au but après une défaite 4-0 à l’aller face à Aarau et un succès sur le même score au retour). Neuchâtel Xamax FCS précise que Stéphane Henchoz « a déjà prouvé qu'il sait insuffler un état d'esprit combatif et la rigueur défensive indispensable au plus haut niveau et que le Bevaisan aura à cœur de maintenir les « rouge et noir » dans l'élite.


Quatre victoires pour Joël Magnin

Arrivé à Neuchâtel l’été dernier, Joël Magnin n’aura donc pas tenu une saison complète sur le banc xamaxien. Son bilan n’est pas des plus reluisant avec 4 victoires en 28 matches (pour 10 nuls et 14 défaites). Il vivait là sa première expérience à la tête d’une équipe professionnelle après un long passage comme entraîneur de la relève à Young Boys. La direction de Neuchâtel Xamax FCS le « remercie pour son investissement durant cette année » et relève « ses qualités de formateur et un jeu attrayant » tout en regrettant que « les résultats n’ont pas suivi sur le terrain ».

Stéphane Henchoz aura très peu de temps pour faire passer ses messages aux « rouge et noir ». Le prochain match a déjà lieu mardi avec la réception de Zurich à 20h30 (en direct sur RTN dès 20h15). /comm-msc

Joël Magnin ne sera pas resté une saison complète sur le banc de Neuchâtel Xamax FCS (photo : KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi). Joël Magnin ne sera pas resté une saison complète sur le banc de Neuchâtel Xamax FCS (photo : KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus