Xamax peut s’en vouloir

Le club de football « rouge et noir » a concédé le nul en Super League, samedi soir au Stade ...
Xamax peut s’en vouloir

Le club de football « rouge et noir » a concédé le nul en Super League, samedi soir au Stade de Genève, face au Servette FC 2-2 malgré une première mi-temps de feu

Laurent Walthert et ses coéquipiers n'ont pas eu la chance avec eux en seconde période. Laurent Walthert et ses coéquipiers n'ont pas eu la chance avec eux en seconde période.

Neuchâtel Xamax FCS a failli décrocher sa première victoire de la saison. Le club de football « rouge et noir » a été tenu en échec, samedi soir au Stade de Genève, par le Servette FC 2-2 lors de la 6e journée de Super League. Les hommes de Joël Magnin menaient pourtant 2-0 après 45 minutes de jeu.


Une première mi-temps parfaite 
Devant les 10’012 spectateurs présents au Stade de Genève, Xamax a empoigné ce derby romand par le bon bout en jouant de manière agressive et en se projetant rapidement vers l’avant. Ce savant mélange a permis à Xamax de se procurer plusieurs occasions et même d’ouvrir la marque à la 14e minute grâce à une superbe frappe de Raphaël Nuzzolo. Par la suite, Xamax a parfaitement muselé Servette et a même doublé la mise en toute fin de première mi-temps grâce à Gaëtan Karlen, magnifiquement servi par l’inusable Raphaël Nuzzolo.

Xamax s’est montré naïf 
Malgré le score de 2-0 en leur faveur, les « rouge et noir » ont continué de se montrer dangereux en début de deuxième période, mais ont manqué de réalisme et c’est Servette qui en a profité. Les hommes d’Alain Geiger ont inscrit deux goals en l’espace de douze minutes, entre la 65e et la 77e, par l’intermédiaire de Vincent Sasso et d’un autogoal d’Igor Djuric. Ces deux réussites identiques sont venues à chaque fois d’un corner où la défense neuchâteloise a manqué de promptitude. La fin du match a été débridée, mais aucune équipe n’est parvenue à prendre le large. 


Neuchâtel Xamax FCS est donc toujours à la poursuite de sa première victoire en championnat. Avec ce nul, la troupe de Joël Magnin recolle au neuvième Lucerne, mais avec un match de plus. Les « rouge et noir » vont profiter de la pause réservée à l’équipe nationale pour recharger les batteries avant d’aller défier Bellinzone en Coupe de Suisse le 15 septembre. /dpi

L'analyse de l'entraîneur Joël Magnin 

Le télégramme 

Servette - Neuchâtel Xamax 2-2 (0-2)

Stade de Genève : 10 012 spectateurs

Arbitre: Hänni.

Buts: 19e Nuzzolo 0-1. 45e Karlen 0-2. 65e Sasso 1-2. 77e Djuric (contre son camp) 2-2.

Servette: Frick; Gonçalves, Rouiller, Sasso, Severin (70e Ondoua); Cespedes, Cognat (28e Chagas); Stevanovic, Wüthrich (60e Imeri), Tasar; Schalk.

Neuchâtel Xamax: Walthert; Djuric, Oss, Neitzke; Gomes, Corbaz (91e Doudin), Ramizi, Seydoux; Mulaj (67e Haile-Selassie), Karlen (60e Seferi), Nuzzolo.

Notes: Servette sans Busset, Iapichino, Kone, Lang, Routis ni Sauthier (blessés), Xamax sans Di Nardo (suspendu), Dugourd ni Mveng (blessés). 35e tête sur la transversale de Chagas. Avertissements: 15e Cespedes, 86e Ramizi.

Le classement 

1. Young Boys 5/13 (11-3). 2. Bâle 5/12 (14-6). 3. Sion 5/10 (7-6). 4. Servette 6/9 (9-6). 5. St-Gall 6/7 (9-11). 6. Thoune 5/5 (6-9). 7. Zurich 6/5 (5-14). 8. Lugano 5/4 (6-6). 9. Lucerne 5/4 (3-5). 10. Neuchâtel Xamax FCS 6/4 (7-11).



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus