Le mea culpa de Christian Binggeli

Le président de Neuchâtel Xamax FCS estime aussi porter sa part de responsabilité sur le premier ...
Le mea culpa de Christian Binggeli

Le président de Neuchâtel Xamax FCS estime aussi porter sa part de responsabilité sur le premier tour raté du club rouge et noir en Super League de football. Il se confie dans un long entretien

Christian Binggeli estime avoir fait des erreurs, mais aussi de manquer d'argent pour former une équipe très compétitive. Christian Binggeli estime avoir fait des erreurs, mais aussi de manquer d'argent pour former une équipe très compétitive.

Le bilan de Neuchâtel Xamax FCS a mi-saison est maigre : néo-promu, le club de football rouge et noir ferme la marche du championnat de Super League avec quatre unités de retard sur l’avant-dernier, Grasshopper. L’équipe de Michel Decastel n’a engrangé que treize points en dix-huit matches, fêtant au passage deux seules victoires (contre Lucerne et Lugano). Elle affiche aussi la moins bonne défense de la ligue avec 42 buts encaissés.

Ceci dit, Neuchâtel Xamax FCS n’est pas encore relégué. Mais il faudra bien évidemment se montrer plus compétitif lors de la seconde partie de l’exercice pour éviter de retourner en Challenge League, une saison seulement après avoir fêté l’ascension.

Président du club rouge et noir, Christian Binggeli estime qu’il est aussi responsable de cette situation morose, tout en soulignant que son club dispose d'une capacité financière limitée. Il est à coeur ouvert.... /mne 

 

Christian Binggeli 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus