Xamax monte d’un échelon, les frais de sécurité aussi

La promotion des footballeurs « rouge et noir » en Super League va engendrer des coûts supplémentaires ...
Xamax monte d’un échelon, les frais de sécurité aussi

La promotion des footballeurs « rouge et noir » en Super League va engendrer des coûts supplémentaires. Une nouvelle convention a été signée entre le club et le Canton de Neuchâtel

La Police neuchâteloise va renforcer sa présence autour du stade de La Maladière la saison prochaine. (photo : archives) La Police neuchâteloise va renforcer sa présence autour du stade de La Maladière la saison prochaine. (photo : archives)

La Super League a son coût pour Neuchâtel Xamax FCS et le Canton. Les frais de sécurité vont augmenter la saison prochaine. Une nouvelle convention entre le club de football « rouge et noir » et le Canton de Neuchâtel a été signée. Alain Ribaux n’a pas souhaité divulguer la clé de répartition, ni les coûts exacts, « mais il s’agit d’un montant à six chiffres, qui reste toutefois plus bas qu’à l’époque du président Sylvio Bernasconi », souligne le conseiller d’Etat en charge de la sécurité.

Un montant revu à la hausse par rapport à la Challenge League qui résulte de l’augmentation du nombre de policiers mobilisés qui sera multiplié par quatre, ajoute encore Alain Ribaux.

La nouvelle convention définit la somme théorique totale des frais de sécurité et leur répartition entre les deux entités pour les 18 matches qui se disputeront au stade de La Maladière lors de la saison à venir. Un texte qui détermine les obligations à charge du club « rouge et noir ». Si ces obligations sont respectées, alors le montant fixé en début de saison sera réduit de 30%. Exemple d’obligations : l’intensité de la fouille aux entrées, disposer d’un nombre suffisant d’agents de sécurité dans l’enceinte ou encore ne pas laisser entrer des personnes interdites de stade. /jpp



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus