Et si Xamax jouait contre Lausanne?

Il n’est pas exclu que l’équipe de Neuchâtel Xamax se présente sur le terrain de la Maladière ...
Et si Xamax jouait contre Lausanne?

 Jean-François Bédénik Jean-François Bédénik et ses coéquipiers n'ont pas perdu espoir de reprendre le championnat.

Il n’est pas exclu que l’équipe de Neuchâtel Xamax se présente sur le terrain de la Maladière, le samedi 4 février, pour la reprise du championnat de Super League contre Lausanne.

Après le retrait de la licence du club rouge et noir et la levée de l’effet suspensif par la Swiss Football League, tout le monde a pris acte du retrait de l’équipe.
 
Or,  Neuchâtel Xamax et Bulat Chagaev ont deux voies de recours possibles pour restituer l’effet suspensif.
La première est sportive. Il s’agit d’un recours auprès du Tribunal de recours de la Ligue. Avec des chances, il est vrai, très minces d’obtenir gain de cause.
 
 
Pesée d'intérêts
 
En revanche, selon un avocat de Neuchâtel, il ne faut pas minimiser les chances de succès par la voie civile. Le juge devra peser les intérêts. 
 
Si l’effet suspensif n’est pas rétabli et que Neuchâtel Xamax gagne son procès, les dommages sont irréparables. A l’inverse,  si l’effet suspensif est rétabli – la justice civile prime sur la justice sportive -, Neuchâtel Xamax pourrait jouer contre Lausanne en attendant un jugement sur le fonds.  Et si le club perd son procès, la Ligue pourrait alors retirer l’équipe du championnat en cours. /fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus