Yulimar Rojas pulvérise le record du monde du triple saut

La Vénézuélienne Yulimar Rojas a battu le 'vieux' record du monde du triple saut grâce à un ...
Yulimar Rojas pulvérise le record du monde du triple saut

Yulimar Rojas pulvérise le record du monde du triple saut

Photo: KEYSTONE/AP/David J. Phillip

La Vénézuélienne Yulimar Rojas a battu le 'vieux' record du monde du triple saut grâce à un bond phénoménal en finale à Tokyo. Elle a réalisé son exploit à son ultime essai, avec 15m67.

L'ancien record était détenu depuis 1995 avec 15m50 par l'Ukrainienne Inessa Kravets et avait été établi aux Mondiaux de Göteborg. Déjà détentrice de la meilleure marque en salle, Rojas flirtait avec ce record absolu depuis plusieurs saisons.

L'athlète âgée de 25 ans, double championne du monde et vice-championne olympique à Rio 2016, a lâché les chevaux dès son premier essai (15m41), à 2 cm de son record personnel, avant de s'envoler à sa dernière tentative.

Elle apporte à son pays meurtri par une crise économique et humanitaire sans précédent un premier sacre olympique en athlétisme.

Rojas a depuis quelques années quitté son pays pour s'entraîner à Guadalajara, en Espagne, au sein d'un groupe cosmopolite de sauteurs et sauteuses de très haut niveau, sous la houlette du Cubain Ivan Pedrodo, champion olympique de la longueur en 2000 à Sydney.

Avant ces JO, Rojas avait déjà franchi à 17 reprises la marque des 15 m en carrière, dont six fois cette saison.

Il s'agit du sixième record du monde établi cette année (plus un septième en marche athlétique), marquée par une floraison de performances incroyables, comme souvent en saison olympique. A son troisième essai, mordu, elle s'était même approchée des 16 m.

La médaille d'argent est revenue à la Poirtugaise Patricia Mamona (15m01) et le bronze à l'Espagnole Ana Peleteiro (14m87).

Rojas concourra à Athletissima à Lausanne le 26 août.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus