Rose fait de la résistance, Spieth et Thomas en approche

Un aller chaotique, un retour maîtrisé: Justin Rose a su limiter la casse vendredi, au 2e tour ...
Rose fait de la résistance, Spieth et Thomas en approche

Rose fait de la résistance, Spieth et Thomas en approche

Photo: KEYSTONE/EPA/ERIK S. LESSER

Un aller chaotique, un retour maîtrisé: Justin Rose a su limiter la casse vendredi, au 2e tour du Masters d'Augusta, pour conserver la tête (-7).

Mais l'Anglais a vu Jordan Spieth et Justin Thomas se rapprocher, à deux et trois coups.

Pour l'heure, ces favoris tiennent leur rang. Mais cette deuxième journée a été fatale à de nombreux cadors, à commencer par le no 1 mondial Dustin Johnson qui a manqué le cut. Il est le onzième tenant du titre de l'histoire à sortir du tableau après deux tours (+5). Brooks Koepka (no 11), Rory McIlroy (no 12), Sungjae Im (no 19) ou encore Lee Westwood (no 20) sont également éliminés.

Comme la veille, Justin Rose a raté son entame, en commettant quatre bogeys sur ses sept premiers trous, à peine compensés par un birdie. Mais il n'y a cette fois pas eu d'eagle pour lui permettre d'enfin décoller et, à mi-parcours, l'Autrichien Bern Wiesberger s'est même immiscé à ses côtés en tête, avant de finalement glisser au 6e rang.

'Un solide demi-parcours'

'Mon doigt se dirigeait un peu vers la sonnette d'alarme', a reconnu Justin Rose, le champion olympique en titre. 'Alors j'ai commencé à ne plus regarder le tableau et je me suis senti vraiment bien sur le dernier neuf. J'ai fait un solide demi-parcours.'

L'expérimenté golfeur de 40 ans, lauréat de l'US Open 2013 et deux fois deuxième du Masters (2015 et 2017), a en effet su se montrer patient. Trois birdies aux 13, 14 et 16 lui ont finalement permis de rééquilibrer sa carte (72).

'J'avais un putt au 18e trou pour gagner mon +match play+ (duel, ndlr) face au parcours, mais malheureusement, il m'a échappé', a ajouté Rose qui aurait en effet pu finir sous le par, mais veut 'garder le même état d'esprit' pour la suite, en faisant en sorte aussi 'de prendre un meilleur départ'.

Rose devançait d'un coup deux outsiders inattendus: Brian Harman, 34 ans et 50e mondial, et Will Zalatoris, 24 ans et 46e mondial, qui continue de surprendre après sa 4e place de la veille. 'C'est un rêve d'enfant de me retrouver dans le groupe final d'un Majeur, surtout ici', s'est réjoui ce dernier.

/ATS
 

Actualités suivantes