Mujinga Kambundji 3e sur 200 m à Florence

Mujinga Kambundji s'est bien préparée à son duel face à Ajla Del Ponte sur 100 m samedi à Genève ...
Mujinga Kambundji 3e sur 200 m à Florence

Mujinga Kambundji 3e sur 200 m à Florence

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Mujinga Kambundji s'est bien préparée à son duel face à Ajla Del Ponte sur 100 m samedi à Genève. Sur 200 m à Florence dans le cadre de la Diamond League, elle a pris la 3e place en 22''60.

La médaillée de bronze de la discipline aux derniers Championnats du monde a effectué un excellent départ avant de rentrer un peu dans le rang et de voir Dina Asher-Smith s'envoler inexorablement. La Britannique s'est imposée en 22''06 devant l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou en 22''58.

A noter la 8e place de Sarah Atcho sur ce demi-tour de piste. La Vaudoise a coupé la ligne en 24''43, meilleure performance de sa saison, mais bien loin de son record personnel (22''80).

Gasch et Moser moyens

Nouveau recordman de Suisse de la hauteur (2m33), Loïc Gasch n'a jamais vraiment décollé avec une barre effacée à 2m20. A la perche féminine, Angelica Moser a pris le 8e rang avec un bond à 4m56. C'est Anzhelika Sidorova avec ses 4m91 qui l'a emporté.

Sur 400 m, Ricky Petrucciani a terminé 5e en 46''24. Victoire du Colombien Zambrano en 44''76.

Trois performances de choix ont été réalisées durant ce meeting. Jasmine Camacho-Quinn a couvert le 100 m haies en 12''38, soit à 0''06 de sa MPM réussie il y a moins de deux mois à Gainesville. Sur 1500 m, Sifan Hassan a prouvé qu'elle maîtrisait la distance aussi bien que le 10'000 m. La Néerlandaise a couru en 3'53''63, soit le 8e meilleur temps de l'histoire. Mais Hassan avait couru plus vite à Doha en 2019 (3'51''95).

Incroyable Ingebrigtsen

Et puis sur 5000 m, Jakob Ingebrigtsen s'est offert le record d'Europe en 12'48''45, reléguant le roi du demi-fond mondial Joshua Cheptegei à la 6e place. Le Norvégien de 20 ans a pulvérisé son record personnel qui datait de juillet 2019 (13'02''03).

Distancé à la mi-course, le Norvégien est parvenu à recoller au groupe de tête avant de produire son effort dans les 200 derniers mètres pour déposer tous ses rivaux.

Cheptegei, qui disputait son premier 5000 m depuis son record du monde (12'35''36), le 14 août 2020, a pris les commandes à la mi-course mais s'est fait décrocher dans l'emballage final avant de terminer à une 6e place très inhabituelle (12'54''69).

/ATS
 

Actualités suivantes