Les Chiefs prennent rendez-vous avec les Eagles au Super Bowl

Les Chiefs, vainqueurs des Bengals grâce à un Patrick Mahomes héroïque, et les Eagles, intraitables ...
Les Chiefs prennent rendez-vous avec les Eagles au Super Bowl

Les Chiefs prennent rendez-vous avec les Eagles au Super Bowl

Photo: KEYSTONE/AP/Ed Zurga

Les Chiefs, vainqueurs des Bengals grâce à un Patrick Mahomes héroïque, et les Eagles, intraitables face à des 49ers plombés par des blessures, se sont qualifiés dimanche pour le Super Bowl.

En habitué, Kansas City, qui a remporté le titre en 2019 aux dépens de San Francisco avant de le céder à Tampa Bay en finale l'année suivante, jouera donc son troisième 'SB' en quatre ans le 12 février à Glendale en Arizona.

Et il s'en est fallu de pas grand-chose pour que Cincinnati, qui avait éliminé l'équipe du Missouri à ce même stade de la finale de Conférence Américaine l'an dernier, ne répète la même performance.

De trois secondes exactement: le temps pour Harrison Butker d'envoyer le ballon entre les barres avec sa botte, juste avant que ne retentisse la sirène qui eut envoyé les deux équipes en prolongation. De quoi délivrer les fans présents au Arrowhead Stadium, au terme d'une rencontre très serrée et indécise.

Un épilogue rendu possible grâce à une course décisive de Patrick Mahomes pour rapprocher suffisamment Butker des perches, à 45 yards tout de même. Or le quarterback, qui tenait bien sa place une semaine après avoir été victime d'une entorse à la cheville droit contre Jacksonville, était en souffrance car la douleur s'est réveillée en seconde période.

Revanche de Mahomes

Auparavant, la stars des Chiefs avait brillé par ses lancers, trouvant Travis Kelce pour le premier touchdown (13-3). Mahomes a ensuite alerté Marquez Valdes-Scantling pour reprendre l'avantage au score (20-13).

Son rival Joe Burrow a lui été malmené dans le premier acte, encaissant pas moins de quatre sacks (plaquages). Mais il a montré de l'orgueil pour se relancer et son équipe avec lui, trouvant d'abord Tee Wiggins au touchdown, sur une passe de 27 yards (13-13), puis Ja'Marr Chase pour 35 yards gagnés, préambule à un touchdown à la course de Samaje Perine (20-20).

On jouait alors le début du dernier quart-temps, et Burrow semblait avoir pris l'ascendant dans son duel avec Mahomes. Mais c'était sans compter sur la défense des Chiefs, qui a su resserrer l'étau sur lui, avec une nouvelle interception puis un autre sack.

Courses gagnantes

Les Eagles, qui joueront le quatrième Super Bowl de leur histoire en espérant ajouter un deuxième titre après celui de 2017, n'ont en revanche jamais tremblé face à San Francisco, dont c'était pourtant la troisième tentative en quatre ans sur l'avant-dernière marche.

Les Eagles, sous les yeux de la Première dame américaine Jill Biden, ont réussi leurs quatre touchdowns à la course. Miles Sanders a réussi un doublé et Boston Scott s'est chargé du troisième juste avant la pause (21-7).

Et sa défense a fait mal. Le rookie Brock Purdy a subi un plaquage sur sa première possession qui l'a blessé au bras droit. Et son remplaçant au poste de quarterback Josh Johnson a dû aussi sortir, après être retombé lourdement sur l'arrière du casque après un choc.

/ATS
 

Actualités suivantes