Fraser-Pryce et Rojas illuminent la Pontaise

Principale attraction de l'édition 2021 d'Athletissima, le 100 m dames a offert un magnifique ...
Fraser-Pryce et Rojas illuminent la Pontaise

Fraser-Pryce et Rojas illuminent la Pontaise

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Principale attraction de l'édition 2021 d'Athletissima, le 100 m dames a offert un magnifique spectacle. Shelly-Ann Fraser-Pryce a pris sa revanche de Tokyo en réussissant 10''60

La piste magique de la Pontaise allait-elle encore favoriser les sprinteuses? Allait-on assister à une course folle compte tenu du plateau réunissant les six premières de la finale olympique, dont les deux Suissesses Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji?

Pour la faire courte, oui. Parce que les deux fusées jamaïcaines ont sorti les réacteurs. Battue à Tokyo par sa compatriote Elaine Thompson-Herah, Shelly-Ann Fraser-Pryce voulait sa revanche. Et elle l'a eue. Moins crispée que sa compatriote, la championne olympique 2008 et 2012 a coupé la ligne en 10''60, soit la 3e meilleure performance de l'histoire sur la ligne droite. Elaine Thompson-Herah a fini 2e en 10''64. L'île des Caraïbes signe une fois encore le triplé avec Shericka Jackson en 10''92.

Ajla Del Ponte a elle à nouveau couru sous les 11''. Avec un temps de 10''96, elle a pris la 6e place, juste devant Mujinga Kambundji (11''01). 'C'était une belle course, a glissé la Tessinoise. Les conditions ne sont pas difficiles avec un public pareil, c'était juste génial.' La Bernoise était un peu plus sur la retenue au moment de l'interview: 'Les sensations n'étaient pas super bonnes, donc le chrono n'est pas mal. C'est OK. Je me sentais pourtant bien à l'échauffement et j'espérais quand même courir plus vite.'

Le concours fou de Rojas

Une autre grande dame s'est illustrée à la Pontaise: Yulimar Rojas. La championne olympique du triple saut a sorti trois bonds de folie. Elle a commencé par 15m56 avec un vent favorable de 3,5 m/s, 15m42 et 15m52. Il s'agit tout simplement des 2e et 5e meilleures performances de tous les temps! La Vénézuélienne a remporté le concours lors de ce fameux dernier saut entre les trois meilleures avec un quatrième bond au-delà des 15m10 (15m11).

Le 110 m haies a offert un joli spectacle avec un très beau chrono de Jason Joseph, 2e de la course en 13''11. La victoire est revenue à l'Américain Devon Allen (13''07). Le Bâlois aurait battu son record de Suisse d'un centième si le vent n'avait pas été trop porteur (+2,9). 'Je me suis super bien repris après un départ difficile, a-t-il confié. Malheureusement, il y avait beaucoup trop de vent. Je suis en forme un peu tard dans la saison, mais mieux vaut tard que jamais.'

Warholm déçoit

Au poids, Ryan Crouser n'a pas été trop dérangé par les conditions fraîches. Le recordman du monde et champion olympique a remporté le concours lors de la finale du top 3. Mais il a réussi son meilleur jet lors de son premier essai avec 22m81.

Placé juste avant le signal international, le 400 m messieurs n'a pas été au niveau escompté. On attendait Karsten Warholm, on imaginait le Norvégien capable d'aller titiller le record d'Europe, mais il a fallu déchanter. L'extraterrestre du 400 m haies, responsable d'un stratosphérique record en 45''94, n'a pu faire mieux que 4e en 45''51. Cela signifie qu'avec dix haies sur son parcours, le Viking n'a perdu que 43 centièmes par rapport à son chrono lausannois! Déception aussi pour le Tessinois Ricky Petrucciani, seulement 7e en 46''42 et bien loin de ses standards.

/ATS
 

Actualités suivantes