Dolgopyat et Andrade en or au sol

En l'absence de Simone Biles, les gymnastes des Etats-Unis n'ont pas gagné de titre lors des ...
Dolgopyat et Andrade en or au sol

Dolgopyat et Andrade en or au sol

Photo: KEYSTONE/EPA/FAZRY ISMAIL

En l'absence de Simone Biles, les gymnastes des Etats-Unis n'ont pas gagné de titre lors des quatre finales par engin dimanche à Tokyo. L'lsraélien Artem Dolgopyat a remporté la finale de sol.

C'est une grande première aux JO pour la gymnastique israélienne et un deuxième titre olympique tous sports confondus dans l'histoire du pays.

Dolgopyat a fini premier du concours devant l'Espagnol Zapata Reyderley avec le même nombre de points (14,933 pts) mais grâce à des difficultés de niveau supérieur à son exercice. Le Chinois Ruoteng Xiao finit troisième (14,766) dans un concours émaillé de fautes de tous les concurrents.

Le Britannique Max Whitlock, déjà sacré dans cette spécialité en 2016, a remporté le titre olympique au cheval d'arçons. Egalement champion olympique 2016 et champion du monde du cheval d'arçons en 2019, 2017, 2015, il a remporté le concours avec 15,583 points contre 15,400 à son dauphin, le Taïwanais Lee Chih-Kai. Le Japonais Kazuma Kaya a décroché la médaille de bronze (14,900).

Premières brésilienne et belge

Après avoir remporté l'argent au concours général, la Brésilienne Rebeca Andrade a été sacrée au saut, finale pour laquelle Giulia Steingruber était remplaçante. Elle offre au Brésil un premier titre olympique en gymnastique féminine.

Andrade a fini première avec 15,083 points et succède ainsi à la star américaine de la gymnastique Simone Biles, titrée à Rio. L'Américaine Mykayla Skinner, qui a pris la place de Simone Biles en raison de son forfait, a fini deuxième avec 14,916 points. La superstar américaine était dimanche dans les tribunes pour encourager ses compatriotes. Elle pourrait faire son retour pour la finale de la poutre, mardi.

La Belge Nina Derwael, 21 ans, championne du monde 2019 et 2018, a remporté la finale des barres asymétriques et offert à son pays son premier titre de l'histoire en gymnastique.

Nina Derwael a fini en tête avec 15,200 points devant la Russe Anastasia Iliankova (14,883) et l'Américaine Sunisa Lee (14,500).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus