Clark se hisse à hauteur de Fowler en tête de l'US Open

Un birdie de Wyndham Clark, conjugué à un bogey de Ricky Fowler sur le même trou no 18, a mis ...
Clark se hisse à hauteur de Fowler en tête de l'US Open

Clark se hisse à hauteur de Fowler en tête de l'US Open

Photo: KEYSTONE/EPA/ERIK S. LESSER

Un birdie de Wyndham Clark, conjugué à un bogey de Ricky Fowler sur le même trou no 18, a mis les deux prétendants à un premier Grand Chelem à égalité en tête de l'US Open après le 3e tour samedi.

Une approche superbe conclue par un putt solide a permis à Clark de mettre la pression sur Fowler, qui semblait solidement tenir la barre du Majeur, certes en l'ayant momentanément lâchée en début de parcours, déjà au profit de son rival, avant de la reprendre dans la seconde partie. Mais le 45e mondial, dont le meilleur résultat dans l'épreuve fut une 2e place en 2014, a fini par craquer en envoyant rouler sa balle sur le rebord, pour la voir finalement ressortir.

'Cela aurait été bien que le putt rentre. Après, peu importe d'être en tête ou à un, deux coups derrière. Il va falloir sortir un bon golf dimanche', a réagi l'Américain, masquant avec peine sa frustration, lui qui doit donc encore partager les commandes après 54 trous sur le parcours de Los Angeles, comme après les 18 premiers avec Xander Schauffele, redescendu lui en 6e position.

D'où l'impression, peut-être fausse - dimanche dira si elle fut bonne ou pas -, qu'une bascule s'est peut-être produite. En attendant, grâce à un score de 69 (quatre birdies, trois bogeys), Clark, vainqueur le mois dernier du Wells Fargo Championship - son premier tournoi sur le circuit PGA-, a rejoint Fowler, ralenti à 70 (trois bogeys, trois birdies), sur le fauteuil de leader(s).

Scheffler menace

Et chacun de totaliser -10, soit un coup de mieux que le no 3 mondial Rory McIlroy, solide à défaut d'être flamboyant, avec trois birdies et deux bogeys pour cercler sa carte du jour.

'Le parcours a été un peu plus difficile aujourd'hui que les deux premiers jours', a commenté le Nord-Irlandais, quadruple vainqueur de Majeurs. 'J'ai eu l'impression de jouer un golf plutôt malin. J'ai touché beaucoup de fairways, atteint beaucoup de greens. Je me suis senti un peu moins stressé, si tant est que l'on puisse dire que l'US Open n'en procure pas.'

Juste derrière, à la quatrième place et à trois unités des leaders, se trouve Scottie Scheffler, qui a fini fort son parcours. 'Je me suis battu toute la journée, essayant de me remettre en embuscade', a déclaré l'Américain.

A noter par ailleurs le bond de 27 places du Japonais Hideki Matsuyama, remonté en 12e position grâce à un score de 67 qui lui permet de totaliser -2. En revanche, le no 2 mondial Jon Rahm n'a pu que rendre une carte neutre et reste engoncé au 38e rang (+2) sans grand espoir à nourrir pour la suite.

/ATS
 

Actualités suivantes