Ariarne Titmus et Léon Marchand à la fête

La première journée des Mondiaux en grand bassin de Fukuoka a été marquée par deux records ...
Ariarne Titmus et Léon Marchand à la fête

Ariarne Titmus et Léon Marchand à la fête

Photo: KEYSTONE/AP/Lee Jin-man

La première journée des Mondiaux en grand bassin de Fukuoka a été marquée par deux records du monde individuels, signés Ariarne Titmus et Léon Marchand.

Premier grand moment de ces joutes, la finale du 400 m libre dames a tenu ses promesses. Ariarne Titmus a cueilli l'or en signant un nouveau record du monde (3'55''38). L'Australienne a amélioré de 0''70 la marque de la Canadienne Summer McInthosh, seulement 4e de cette finale, pour devancer l'Américaine Katie Ledecky.

Le prodige Léon Marchand a également réussi une nouvelle meilleure marque mondiale, en finale du 400 m 4 nages. Le Français de 21 ans a défendu victorieusement son titre dans la discipline en réussissant 4'02''50, soit 1''34 de mieux que l'ancien chrono de référence réalisé par la légende Michael Phelps aux JO de Pékin 2008.

Un troisième record du monde a même été battu dimanche, oeuvre du relais féminin australien du 4x100 m libre (3'27''06). Ce quatuor, emmené par la championne du monde 2022 du 100 m libre Mollie O'Callaghan (52''08 sur le premier relais), ne comprenait même pas Ariarne Titmus.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus