« Pas d’effervescence » à 100 jours du début des JO

Les Jeux olympiques passent, pour l’heure, inaperçus à Paris, selon une habitante du quartier ...
« Pas d’effervescence » à 100 jours du début des JO

Les Jeux olympiques passent, pour l’heure, inaperçus à Paris, selon une habitante du quartier du Trocadéro. Si des travaux engendrent de fortes perturbations du trafic, les JO n’accaparent pas encore les discussions

Le Grand Palais accueillera des compétitions d'escrime et de taekwondo durant les Jeux olympiques (photo : Keystone/AP/Yoan Valat). Le Grand Palais accueillera des compétitions d'escrime et de taekwondo durant les Jeux olympiques (photo : Keystone/AP/Yoan Valat).

« La personne qui vient à Paris, si elle n’a pas entendu dire qu’il y aura les JO, elle ne le sait pas. Il n’y a rien qui dit les Jeux olympiques sont bientôt là ». Le constat est dressé par une Parisienne à 100 jours de la cérémonie d’ouverture. Installée depuis plus de 40 ans dans un quartier proche du Trocadéro, Yasmine s’étonne. « Il n’y pas vraiment de sentiment d’effervescence. Dans la vie de tous les jours, on ne voit pas du tout les préparatifs », témoigne-t-elle. Cette Française évoque tout de même les « galères dans les transports » avec de nombreuses rues fermées au trafic ou mises à sens unique. La circulation est ainsi largement perturbée avec des temps de trajet qui sont parfois doublés voire même triplés.

Yasmine : « Je ne sens pas d’impatience »

Yasmine se réjouit tout de même de vivre « de l’intérieur » ces Jeux olympiques. « Je ne pense pas que ce sera irrespirable. Je le vois plus comme un côté festif », lance la Parisienne. Si la Ville Lumière ne s’est pas encore mise à l’heure olympique, la flamme a entamé son périple. Elle a été allumée mardi en Grèce, à 101 jours du coup d’envoi des JO de Paris. /msc


Actualités suivantes

Articles les plus lus