Une Vallonnière s'impose sur le Swiss Canyon Trail

Audrey Virgilio a remporté samedi la 28e édition sur un parcours de 111 kilomètres. Chez les ...
Une Vallonnière s'impose sur le Swiss Canyon Trail

Audrey Virgilio a remporté samedi la 28e édition sur un parcours de 111 kilomètres. Chez les hommes, l’Italien Francesco Cucco a décroché la victoire. Vainqueur l’année dernière, Benoît Girondel a abandonné après une cinquantaine de kilomètres

Audrey Virgilio dans les studios de RTN en 2021 après sa participation à la Diagonale des Fous. (Photo: archives) Audrey Virgilio dans les studios de RTN en 2021 après sa participation à la Diagonale des Fous. (Photo: archives)

Audrey Virgilio s’est imposée samedi sur le parcours de 111 kilomètres du Swiss Canyon Trail pour sa première participation sur le tracé le plus exigeant de l’épreuve. Elle a terminé la course en 13h17.

Un peu plus tôt dans l’après-midi, chez les hommes, c’est l’Italien Francesco Cucco qui s’est imposé. Il a signé un temps de 11h13’44 de course, soit une demi-heure de moins que le temps établi l’année dernière par Benoît Girondel. Le Français, vainqueur des trois dernières éditions, a dû abandonner à Vuiteboeuf après une cinquantaine de kilomètres de course. Le podium a été complété par le Français Anthony Pipitone, deuxième à 19'33 et par le Belge Guillaume Deneffe, troisième à 38’10.


Des bénévoles mobilisés à l’aube pour les coureurs

Cette 28e édition a bénéficié d’une météo « carte postale ». Un soleil généreux et une température estivale ont accompagné les participants et les participantes. De quoi sûrement également réjouir les bénévoles. L’organisation mobilise plus de 600 personnes pour assurer la bonne tenue de la course et des différents parcours. Là où d’autres manifestations similaires peinent à recruter, le Swiss Canyon Trail semble y arriver. « C’est un concept qu’on avait mis en place il y a 28 ans, avec la volonté de travailler avec les clubs régionaux. Ces différents clubs ont un défraiement pour autant qu’ils aient un mouvement junior dans leur organisation. Et ce sont ces clubs qui font l’ambiance de la course », insiste Patrick Christinat, responsable du Swiss Canyon Trail.

Benoît Girondel lors de son passage au ravitaillement de Môtiers samedi matin. Le Français, tenant du titre, abandonnera par la suite à Vuiteboeuf. Benoît Girondel lors de son passage au ravitaillement de Môtiers samedi matin. Le Français, tenant du titre, abandonnera par la suite à Vuiteboeuf.

RTN s’est rendue à la carrière de Môtiers samedi matin. Vingt-cinq membres de la guggenmusik « La Mystic Vallon's » étaient sur place pour tenir un stand de ravitaillement et assurer des postes de commissariat de course. Entre les verres de boissons énergisantes et les en-cas, Adrien Juvet a rencontré son vice-président, David Holley :

Reportage au poste de ravitaillement du Swiss Canyon Trail à Môtiers :


 

Actualités suivantes