Bataille au sommet pour les gymnastes neuchâteloises

Les filles du pôle excellence Neuchâtel participeront dimanche aux championnats de Suisse par ...
Bataille au sommet pour les gymnastes neuchâteloises

Les filles du pôle excellence Neuchâtel participeront dimanche aux championnats de Suisse par équipes de Ligue A. Une compétition de haut niveau qui réunit les meilleurs gymnastes à l'artistique du pays

Les cinq représentantes du pôle excellence Neuchâtel. De g. à d., Anastasia Pascu, Yanna Gabi, Eva Kübler, Angela Pennisi et Kiara Lima Bonfim. (Photo sp. pôle excellence) Les cinq représentantes du pôle excellence Neuchâtel. De g. à d., Anastasia Pascu, Yanna Gabi, Eva Kübler, Angela Pennisi et Kiara Lima Bonfim. (Photo sp. pôle excellence)

Se maintenir au sein de l’élite de la gymnastique artistique nationale : ce sera l’objectif des filles du pôle d’excellence Neuchâtel dimanche 25 septembre à Bülach, dans le canton de Zürich, à l’occasion des championnats de Suisse par équipes. Le team neuchâtelois figure depuis trois ans parmi les six formations de Ligue A féminine aux côtés de sélections cantonales beaucoup mieux pourvues (Argovie, Zurich, Berne) et dont la base de la pyramide est plus large. Le fait de maintenir une équipe neuchâteloise à ce niveau constitue déjà un exploit en soi. Il n’aurait jamais été possible sans l’implantation à l’époque d’une salle permanente, dédiée uniquement à l’artistique, dans l’enceinte de La Maladière, à Neuchâtel.

Cette infrastructure a permis de développer la gymnastique artistique de haut niveau et à professionnaliser aussi l’encadrement des athlètes : deux coachs à plein temps y travaillent actuellement. Sans cela rien n’aurait été possible de l’avis même de Jean-Pierre Jaquet, le chef technique du pôle excellence Neuchâtel.  

Jean-Pierre Jaquet : « Sans salle permanente, il est impensable d'évoluer à ce niveau »

Les cinq filles qui défendront les couleurs du team neuchâtelois aux championnats de Suisse par équipes se nomment Angela Pennisi, Anastasia Pascu, Yanna Gabi, Kiara Lima Bonfim et Eva Kübler.

Chez les hommes, le team masculin est lui plus en retrait. Il défendra samedi ses chances en ligue C avec des ambitions de promotion. /mne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus