Course Cressier-Chaumont: les inscriptions ne courent pas les rues

Ce samedi, la traditionnelle course à pied Cressier-Chaumont vit sa 47e édition. Mais les organisateurs ...
Course Cressier-Chaumont: les inscriptions ne courent pas les rues

Ce samedi, la traditionnelle course à pied Cressier-Chaumont vivra sa 47e édition. Mais les organisateurs font face au manque d’inscriptions et proposent des solutions sous la forme de nouveaux parcours

Les organisateurs ne sont pas satisfaits par le nombre de coureurs inscrits pour relier Cressier à Chaumont (Photo libre de droits). Les organisateurs ne sont pas satisfaits par le nombre de coureurs inscrits pour relier Cressier à Chaumont (Photo libre de droits).

La course à pied populaire Cressier-Chaumont se cherche un second souffle.

Samedi, les coureurs sont invités à participer à la 47e édition de l’événement sportif qui relie les deux localités. Problème : le nombre d’inscriptions est en chute libre.

Il n’y a pour l’instant que près de 70 inscrits, bien loin des attentes des organisateurs. Les membres de la Société d’intérêt public de Chaumont (SIP), attendaient entre 150 et 300 participants.

Des chiffres qui ne seront vraisemblablement pas atteints, bien que les inscriptions soient encore ouvertes jusqu’au 9 septembre à minuit.

Explications avec Marc Tosetti, responsable des inscriptions :

Mais face à ce constat, observé depuis quelques années déjà, la SIP ne reste pas inactive.


Des nouveautés pour se relancer

En plus du parcours traditionnel de 13 km pour 744 mètres de dénivelé, un tracé pour tous, réduit à la distance Enges-Chaumont (8 km), avait vu le jour en 2020. Cette année, c’est un tout autre public qui est visé  : les sportifs aguerris. Pour la première fois, un parcours de type trail relie Cressier à Chaumont en montant jusqu’à Chuffort, pour un dénivelé exigeant.

Marc Tosetti détaille ce nouveau parcours :

Le tracé de ce trail évite Enges et amène les amateurs jusqu’aux métairies de Chuffort et d’Aarberg avant de redescendre en longeant la crête de Chaumont pour une arrivée au funiculaire. Une ascension qui aura de quoi « casser des pattes » selon Marc Tosetti.

Le certificat covid n’est pas requis pour participer à la course, mais le masque sera nécessaire dans plusieurs lieux stratégiques (bus, bureaux des courses, etc...). La fête de Chaumont, également organisée par la SIP, aura lieu ce même week-end, en parallèle de la compétition. /lmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus