Malheureux couac pour le Swiss Canyon Trail

En raison d'une erreur de balisage, plusieurs coureurs n’ont pas complètement terminé la course ...
Malheureux couac pour le Swiss Canyon Trail

En raison d'une erreur de balisage, plusieurs coureurs n’ont pas complètement terminé la course des 51km disputée samedi au Val-de-Travers. Un classement spécial a dû être mis en place

Les Français Hugo Deck et Benoît Girondel ont remporté l'épreuve-reine des 111km. Les Français Hugo Deck et Benoît Girondel ont remporté l'épreuve-reine des 111km.

Journée mouvementée à Couvet lors du Swiss Canyon Trail. L'un des tout premiers événements de course à pied à avoir lieu en Europe depuis le début de la crise sanitaire s'est disputé samedi au Val-de-Travers. Toutefois, l'épreuve a été victime d'une mésaventure. En raison d’une erreur au niveau du balisage, la course du 51km qui comptait pour le Championnat de Suisse de trail longue distance a été tronquée.

Les explications de l'organisateur Patrick Christinat:

Finalement, après consultation du jury, c’est le Belge Rémy Gardier qui a remporté la victoire chez les hommes (3h57'47'') alors que la Zurichoise d'orginine britannique Emma Pooley (4h16'20'') s’est imposée chez les dames. La Vaudruzienne Ariane Wilhem a pris le 3e rang.

La Vaudruzienne Ariane Wilhem était satisfaite de sa troisième place:

De son côté, la course des 111km a couronné les Français Hugo Deck et Benoit Girondel. Ces derniers sont arrivés main dans la main avec un temps de 11h02'12''. Laurence Yerly s’est imposée chez les femmes. La Vaudruzienne a parcouru les 111km en 14h15'55''. Elle a distancé ses concurrentes de plus de 30'.


Marianne Fatton victorieuse

Lors de l'épreuve populaire de 31km disputée dimanche, la Vaudruzienne Marianne Fatton a remporté la victoire en 2h30'51''. De côté, le Français Simon Paquart s'est emparé du meilleur temps en 2h05'46'' dans la catégorie messieurs. En tout près de 2'000 personnes ont pris part à la manifestation. 


Déficit à prévoir

La tenue de ce premier grand événement dans le canton de Neuchâtel va tout de même causer quelques dégâts financiers. Pour assurer la tenue de l'événement, les organisateurs ont été obligés de se plier aux normes sanitaires. C'est pourquoi ces derniers ont dû faire l'impasse sur la course des 81km. Patrick Christinat estime que vraisemblablement cette 25e édition devrait s'achever sur un déficit de 100'000 à 140'000 francs. Les organisateurs espèrent tout de même recevoir des aides de la part de la Confédération. /mad-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus