Privé de Jeux olympiques pour un thé froid

Le karatéka neuchâtelois Noah Pisino a été suspendu deux ans par la Fédération suisse pour ...
Privé de Jeux olympiques pour un thé froid

Le karatéka neuchâtelois Noah Pisino a été suspendu deux ans par la Fédération suisse pour avoir brisé une bulle sanitaire en mars à Fiesch. Il compte faire recours

Noah Pisino ne pourra pas prendre part aux compétitions internationales de karaté pendant deux ans. Noah Pisino ne pourra pas prendre part aux compétitions internationales de karaté pendant deux ans.

Deux ans de suspension pour un thé froid. Le karatéka neuchâtelois Noah Pisino ne pourra plus combattre jusqu’en 2023. C’est ce qu’a décidé la Fédération suisse de karaté. La raison : il a brisé une bulle sanitaire lors d’un stage à Fiesch en mars dernier. Le jeune sportif et un autre membre du cadre national étaient partis s’acheter du thé froid dans un commerce du village valaisan peuplé de … 891 habitants. Un trajet de 150 mètres qu'il paie désormais au prix fort.

Cette décision brutale met donc un frein à la carrière du karatéka neuchâtelois et surtout brise son rêve de participer aux Jeux olympiques de Tokyo. Un mois après la décision, il ne comprend toujours pas.

« La sanction est complètement exagérée » :

Malgré cette suspension, le Neuchâtelois espère pouvoir continuer sa carrière internationale. Également français et italien, il pourrait évoluer sous d’autres couleurs en fonction des décisions de la Fédération suisse de karaté. Cette dernière est d'ailleurs durement critiquée par le Neuchâtelois pour ses nouvelles conditions d'admission.

La déception est grande pour le Neuchâtelois qui ne se rendra pas à Tokyo. La déception est grande pour le Neuchâtelois qui ne se rendra pas à Tokyo.

« On doit payer pour représenter son pays » :

Les problèmes entre certains athlètes et la fédération ne datent pas d'hier. En 2015, la Valaisanne Fanny Clavien, alors sociétaire du Karaté-Do de Neuchâtel, avait claqué la porte de l'association en avançant des désaccords profonds avec les dirigeants. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus