Mujinga Kambundji manquera la saison en salle

Mujinga Kambundji doit tirer un trait sur la saison en salle. La Bernoise s'est fracturé le ...
Mujinga Kambundji manquera la saison en salle

Mujinga Kambundji manquera la saison en salle

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Mujinga Kambundji doit tirer un trait sur la saison en salle. La sprinteuse bernoise s'est fracturé le métatarse lundi dernier suite à un mauvais mouvement à l'entraînement.

Une opération ne sera pas nécessaire pour cette blessure au pied mais il l'oblige à renoncer à toute la saison en salle. L'année 2020 ne laissera guère de bons souvenirs à la Sportive suisse de l'année 2019, du moins sur un plan sportif. Comme tout le monde, elle avait dû faire l'impasse sur les Jeux olympiques et les Championnats d'Europe en raison de la pandémie de coronavirus, ensuite elle avait dû renoncer aux Championnats de Suisse en raison d'une blessure.

Totalement guérie et motivée, la Bernoise aux 17 titres de championne de Suisse en plein air, avait retrouvé l'entraînement à mi-octobre en vue de disputer une saison complète en salle. Las, ses espoirs se sont brisés quand elle s'est blessée lundi dans le tunnel d'entraînement du stade du Letzigrund où elle se rendait deux fois par semaine pour s'entraîner sous les ordres de Patrick Saile, l'entraîneur national du sprint.

Déséquilibrée, Kambundji s'est blessée après avoir touché un pylône. Elle échappera à l'opération mais elle devra suivre un processus de guérison de six à huit semaines. Elle ne pourra s'entraîner que d'une manière alternative.

Ainsi, les Championnats d'Europe en salle à Torun en Pologne arriveront trop tôt début mars. Lors des trois derniers Européens en salle, la Bernoise avait décroché une place dans le top 5 du 60 m. Elle avait même récupéré après-coup la médaille de bronze en 2017, ce qui constituait la première médaille pour le sprint suisse dans un championnat de l'élite. L'année suivante, elle avait conquis le bronze sur la piste à Birmingham.

A noter que c'est la deuxième année de suite que Kambundji fait l'impasse sur la saison en salle. L'an dernier, elle avait choisi d'occulter volontaire les meetings indoors.

Mujinga Kambudji reste tout de même très motivée pour 2021. 'Les Jeux olympiques de Tokyo seront le grand objectif de ma saison. Malgré ce nouveau coup d'arrêt, je n'ai aucune raison de penser de ne pas être aussi rapide qu'auparavant', relève la Bernoise dans un communiqué de son agent.

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus