Deux bernois élus sportifs de l’année

Le Christian Stucki et l'athlète Mujinga Kambundji ont été élus sportif et sportive suisses ...
Deux bernois élus sportifs de l’année

Le Christian Stucki et l'athlète Mujinga Kambundji ont été élus sportif et sportive suisses de l'année dimanche à Zürich lors des Sports Awards. C’est la première fois que les Suisses couronnent un athlète d’un sport exclusivement helvétique

Mujinga Kambudji et Christian Stucki ont été élus dimanche sportifs suisses de l'année à Zürich. (Image KEYSTONE / ENNIO LEANZA) Mujinga Kambudji et Christian Stucki ont été élus dimanche sportifs suisses de l'année à Zürich. (Image KEYSTONE / ENNIO LEANZA)

Les Suisses ont osé. Ils ont couronné un athlète d'un sport exclusivement helvétique. Tant pis pour le rayonnement international, Christian Stucki, le roi de la fête fédérale de lutte de Zoug, est le nouveau sportif suisse de l'année. Il a devancé Roger Federer et le vainqueur de l'an dernier, le vététiste Nino Schurter. Le chauffeur de camion bernois est le premier lutteur suisse a été sacré sportif de l'année. A 34 ans, il avait créé la surprise en devenant le plus vieux roi de la lutte. 


Chez les femmes, Mujinga Kambundji a été couronnée avec près de 40% des voix. Elle a nettement devancé la skieuse Wendy Holdener (17,4 %) et la tenniswoman Belinda Bencic (14,9 ,%). La Bernoise a mérité sa distinction grâce à sa médaille de bronze décrochée sur 200 m aux Championnats du monde de Doha. Depuis Anita Weyermann en 1999, la sprinteuse est la première athlète sacrée aux Awards. 


Le premier trophée de la nouvelle catégorie "MVP de l'année" (joueur le plus utile à une équipe) est allé à Roman Josi. Le capitaine de l'équipe de NHL des Nashville Predators a été choisi aux dépens du basketteur de NBA, le Genevois Clint Capela (Houston Rockets) et du portier de l'équipe nationale de unihockey, Pascal Meier. Le Bernois, qui a signé un contrat de 9 millions de dollars par année jusqu'en 2028, est le troisième défenseur le mieux payé de NHL. Ces chiffres démontrent l'importance de l'ancien junior du CP Berne au sein de la franchise du Tennessee. Josi a appris son élection dans le bus qui l'amenait lui et son équipe dans leur hôtel de New York. 


Par équipes, c'est le relais 4 x 100 m dames en athlétisme qui a été couronné. Le quatuor formé par Ajla Del Ponte, Sarah Atcho, Mujinga Kambundji et Salomé Kora a été préféré aux footballeurs des Young Boys et à l'équipe de Suisse de ski. Les quatre athlètes qui représentaient bien les trois régions linguistiques de la Suisse, avaient pris la quatrième place aux Championnats du monde à Doha avec à la clé un nouveau record national en finale. 


L'entraîneur de l'année 2019 se nomme Adrian Rothenbühler. Celui qui est le coach et le préparateur de Mujinga Kambundji depuis les Jeux olympiques de Londres en 2012 a été préféré à Nicolas Siegenthaler, l'entraîneur privé du champion olympique de VTT, Nino Schurter et à l'entraîneur de l'équipe nationale de handball, Michael Suter. 


Manuela Schär a remporté le titre de "sportive handicapée de l'année" pour la première fois. L'athlète lucernoise qui évolue sur un fauteuil roulant est championne du monde du marathon et est invaincue depuis 19 mois dans cette discipline. Elle a devancé le skieur valaisan Théo Gmür, vainqueur l'an dernier, et le sextuple couronnée Marcel Hug (athlétisme). /ATS


Actualisé le