La crise à l'Olympic La Chaux-de-Fonds

Le club d'athlétisme de la Métropole horlogère est marqué par une vague de démissions. Elles ...
La crise à l'Olympic La Chaux-de-Fonds

Le club d'athlétisme de la Métropole horlogère est marqué par une vague de démissions. Elles ont trait à la personnalité même de René Jacot 

Vent de tempête sur l'anneau de La Charrière Vent de tempête sur l'anneau de La Charrière

L’Olympic La Chaux-de-Fonds traverse une grave crise. Une vague de démissions, douze au total, a eu lieu au sein du comité du club d’athlétisme et de celui du Résisprint après la 40e édition du meeting international chaux-de-fonnier, en juillet dernier. C’est ce qu’indique aujourd’hui Arcinfo sur son site d’informations en ligne : la personnalité même de René Jacot, l’inamovible entraîneur du club et organisateur du Résisprint, est remise en question. Son départ serait même souhaité selon les témoignages diffusés par le journal.

Joint par téléphone, René Jacot nous a assuré vouloir rester en place et maîtriser la situation. Dans un communiqué, René Jacot précise aussi pouvoir bénéficier de l’appui d’Olivier Gloor, coordinateur général d’athlettissima pendant huit ans et organisateur actuel de Morat-Fribourg.

Une assemblée générale sera convoquée lors du premier trimestre 2020 pour permettre de rétablir la situation. /mne

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus