Succès sous la pluie pour la Trotteuse-Tissot

Ahmed El Jaddar et Simona Aebersold ont remporté la traditionnelle course hivernale disputée ...
Succès sous la pluie pour la Trotteuse-Tissot

Ahmed El Jaddar et Simona Aebersold ont remporté la traditionnelle course hivernale disputée dans les rues de La Chaux-de-Fonds. Cette année, le sens du parcours a été inversé et pour la toute première fois en onze éditions la pluie est venue perturber les quelques 2870 participants

La course a été âprement disputée sous la pluie battante. La course a été âprement disputée sous la pluie battante.

Tourner dans le sens des aiguilles d’une montre n’a pas perturbé la mécanique. Ils étaient 2870 coureurs à prendre le départ de la 11e Trotteuse-Tissot samedi soir à La Chaux-de-Fonds, avec toutefois un invité surprise. En effet, il s’agissait de la première Trotteuse sous la pluie en onze éditions. Une bruine tenace qui n’a toutefois pas découragé les forçats du bitume.

Chez les hommes, c’est le Bâlois Ahmed El Jaddar qui s’est imposé avec un temps de 22’04’’. Le Bâlois a devancé Tefera Mekonen de 55 secondes. Le Chaux-de-Fonnier Julien Fleury a quant à lui pris la troisième place alors qu’il était à la lutte pour le second strapontin avec l’Ethiopien.

La Bernoise Simona Aebersold de Brugg qui a remporté la victoire chez les dames en 26’39 devant la Française Sandrine Piot qui a terminé 40 secondes plus tard. Première régionale de l’étape, la triathlète Loanne Duvoisin a pris le 3e rang à 46 secondes de la gagnante. Laurence Yerly finit elle au pied du podium alors qu’une autre triathlète, Joanna Rytter prend le 5e rang.

 

Pas que des heureux

A noter que cette année il y avait du changement vu que la corrida hivernale des Montagnes neuchâteloises a tourné dans le sens des aiguilles d’une montre. Selon le comité, cette mesure devait permettre d’éviter les goulets d’étranglement en certains endroits et de fluidifier le parcours. Apprécié par les coureurs populaires, ce nouveau tracé n’a pas soulevé autant d’enthousiasme du côté de certains athlètes élite. Selon Julien Fleury qui a terminé troisième: « plusieurs passages dans le parc des Musées étaient dangereux et il est dommage que la montée de l’Hôtel-de-Ville a été supprimée, car il y avait beaucoup d’ambiance ». A l’inverse, la triathlète Joanna Ryter était enchantée avec le nouveau parcours. Selon cette dernière : « le tracé semblait beaucoup plus rapide ».

A voir donc si ces nouveautés seront reconduites l’année prochaine. En tout cas, la 11e Trotteuse-Tissot aura connu un beau succès. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus