Le HC Uni amorce un nouveau départ

A la suite du départ du président Grégoire Matthey, le club de 1re ligue de hockey sur glace ...
Le HC Uni amorce un nouveau départ

A la suite du départ du président Grégoire Matthey, le club de 1re ligue de hockey sur glace dispose d'une direction élargie et d'un mouvement juniors solide. La situation financière est aussi assainie

Responsable de la première équipe et du mouvement juniors : Marc Gaudreault est l'homme fort du HC Uni. Responsable de la première équipe et du mouvement juniors : Marc Gaudreault est l'homme fort du HC Uni.

L’avenir du HC Uni Neuchâtel sans Grégoire Matthey se dessine. Le nouveau comité du club de hockey sur glace neuchâtelois a fait les présentations mercredi matin. Le HC Uni est désormais présidé par l’un de ses membres fondateurs, Claude Borel, élu lors de l’assemblée générale du jeudi 6 juin dernier. Le comité directeur est formé de onze personnes. Trois commissions, juniors, events et sponsoring, complètent l’organigramme.

La situation financière du club est assainie. Elle était catastrophique il y a deux ans : l’association affichait une dette de quelque 400'000 francs. De nombreuses créances ont été abandonnées.

Le HC Uni Neuchâtel est peut-être à un tournant de son existence. Il aborde l’exercice 2019 – 2020 dans de bonnes dispositions. L’effectif de la 1re équipe, qui milite en 1re ligue, est déjà complet. Marc Gaudreault dispose de vingt joueurs sous contrat. Après un entraînement d’été assidu, la reprise sur glace est agendée pour le mois d’août.

Marc Gaudreault chapeaute également l’ensemble de la relève. Il est épaulé par un second entraîneur professionnel, Philippe Stengel. Le mouvement juniors comprend plus de 200 jeunes, entraînés par une vingtaine de coaches, et formant ainsi 13 équipes : un record !

Pour faire tourner la maison, les dirigeants tablent sur un budget de 379'000 francs pour la première équipe. Un montant similaire est attribué au mouvement juniors.

Le HC Uni Neuchâtel a donc opéré une refonte structurelle importante. Sa gouvernance ne repose plus uniquement sur les épaules d’un seul homme.  

Après avoir occupé pendant onze ans le poste de président, Grégoire Matthey s’était d’ailleurs retiré lors de l’assemblée générale de jeudi dernier : il ne partageait pas la vision du nouveau comité, qui lui demandait de mieux déléguer ses compétences./mne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus