La menace de la relégation plane toujours sur Xamax

Les « rouge et noir » ont concédé le nul lundi soir à la Pontaise contre Stade Lausanne Ouchy ...
La menace de la relégation plane toujours sur Xamax

Les « rouge et noir » ont concédé le nul lundi soir à la Pontaise contre Stade Lausanne Ouchy 1-1 en Challenge League de football et manquent l’occasion de prendre leurs distances avec le bas du classement

Pour son retour en défense, Igor Djuric a apporté toute sa hargne et sa détermination. (photo : KEYSTONE/Laurent Gillieron). Pour son retour en défense, Igor Djuric a apporté toute sa hargne et sa détermination. (photo : KEYSTONE/Laurent Gillieron).

Neuchâtel Xamax FCS reste sous pression. Le club de football « rouge et noir » a fait match nul, lundi soir à la Pontaise, face à Stade Lausanne Ouchy 1-1 en Challenge League. Sur une pelouse détrempée, la troupe d’Andrea Binotto a dicté le jeu et s’est créée les plus grosses chances de but, même si elle a failli tout perdre en fin de rencontre. Malgré ce résultat encourageant, Xamax reste sous la menace d'une relégation, mais garde encore son destin entre ses mains.


Un point aigre-doux

Malgré la pluie battante et une pelouse gorgée d’eau, les Neuchâtelois ont débuté la rencontre avec le couteau entre les dents. Ils ont dicté le rythme et se sont ménagés les plus grosses occasions. Malheureusement, Laurent Walthert et ses coéquipiers ont été cueillis à froid à la 25e minute lorsque Mersim Asllani a ouvert la marque sur une merveille de coup-franc, qui était au passage le premier tir cadré des Vaudois. Cependant, Xamax n’a pas douté longtemps et est revenu à 1-1 sept minutes plus tard grâce à une tête de Maxime Dominguez. En deuxième période, les Neuchâtelois ont continué de presser et auraient dû marquer le 2-1 sur l’une de leurs nombreuses actions. Un manque de réalisme qui peut en partie s'expliquer par le piteux état de la pelouse. 

Le dernier tournant de ce derby un peu fou est arrivé à la 81e minute de jeu lorsque le milieu de terrain « rouge et noir » Nicky Beloko a été expulsé pour un deuxième carton jaune. La troupe d’Andrea Binotto est alors passée de dominatrice à dominée. Elle aurait même pu tout perdre sans quelques parades salvatrices de son portier Laurent Walthert.

Andrea Binotto : « A l’arrivée, je prends ce point »

Deux matches pour rester dans l'antichambre de l’élite

À deux journées de la fin du championnat, ce match nul ne permet pas à Neuchâtel Xamax FCS de prendre ses distances avec le bas du classement. En effet, les pensionnaires de La Maladière restent 9e avec trois points d’avance sur la lanterne rouge Chiasso, mais également un match de plus. La troupe d’Andrea Binotto aura donc besoin d’un petit miracle vendredi sur sa pelouse contre le leader Grasshopper pour garder son destin entre ses mains, ou même décrocher son maintien dans le meilleur des scénarios. /dpi

Igor Djuric estime que Xamax a le bon état d'esprit pour se sauver 

Le télégramme :

Stade Lausanne-Ouchy - Neuchâtel Xamax 1-1 (1-1).

La Pontaise : 100 spectateurs.

Arbitre : Hänni.

Buts : 25e Asllani 1-0. 33e Dominguez 1-1.

Note : 81e expulsion de Beloko (Xamax/2e avertissement).

Les résultats et affiches de mardi

Winterthour – Grasshopper 2-1 (0-0)

Mardi :

Aarau – Kriens 19.00

Wil – Chiasso 19.00

Thoune – Schaffhouse 20.00

Le classement :

1. Grasshopper 34/61 (57-41). 2. Thoune 33/58 (53-42). 3. Schaffhouse 33/54 (56-43). 4. Aarau 33/52 (59-55). 5. Stade Lausanne-Ouchy 34/52 (51-39). 6. Winterthour 34/43 (49-47). 7. Wil 33/36 (39-45). 8. Kriens 33/35 (36-42). 9. Neuchâtel Xamax FCS 34/35 (34-55). 10. Chiasso 33/32 (30-55).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus