Un chariot d'avion chez soi

Trois étudiants en design de la Haute Ecole Arc de Neuchâtel auront peut-être une visibilité ...
Un chariot d'avion chez soi

HE-Arc Parmi les lauréats, Elisabeth Dalida (en blanc), qui remercie la patronne de l'entreprise Troll-e Iacobucci Maria Rosaria Iacobucci.

Trois étudiants en design de la Haute Ecole Arc de Neuchâtel auront peut-être une visibilité internationale : ils viennent de remporter le premier Emilio Iacobucci Award.

Ce prix est financé par l’entreprise italienne Troll-e Iacobucci. Venue s’installer à Neuchâtel grâce à la Promotion économique du canton, la société, leader dans la fabrication des chariots d’avions, veut désormais faire de ces chariots un objet de mobilier design.

Pour y parvenir, elle a lancé un concours au sein de la HE Arc.

Les lauréats, Elisabeth Dalida, Dashiell Henriet et Xavier Richi, ont imaginé un grand chariot de bureau autour duquel quatre personnes peuvent se tenir, à la façon d’une table de conférence. Ils reçoivent 3'000 francs.

L’entreprise Troll-e Iacobucci prévoit de lancer le prototype l’an prochain. Elle fabriquera les pièces en Italie pour des raisons de coût, mais assemblera les objets au Val-de-Ruz. A terme, si le chariot design a du succès, il pourrait être commercialisé, et pourquoi pas fabriqué dans la région. /abo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus