L'importance du RER neuchâtelois reconnue par les autres cantons

La Conférence des transports de Suisse occidentale reconnaît l'importance de la mise en place ...
L'importance du RER neuchâtelois reconnue par les autres cantons

La Conférence des transports de Suisse occidentale reconnaît l'importance de la mise en place d'un RER neuchâtelois. Elle a retenu parmi les huit projets clés pour la Suisse romande la colonne vertébrale du projet : la liaison ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

La Conférence des transports a soumis à l'Office fédéral des transports tous les développements souhaités de l'offre ferroviaire régionale. Ces demandes vont maintenant être examinées et le Parlement se prononcera d'ici 2019.

Une partie du coût de la réalisation de cette liaison directe entre le Haut et le Bas du canton devrait être assumée par la Confédération affirme le Conseil d'Etat neuchâtelois. Dans l'analyse du dossier par l'Office fédéral des transports, il ressort que 430 millions de francs pourraient être pris en charge en tant que coût d'assainissement de la ligne historique.

Le Canton a aussi proposé toute une série de mesures pour améliorer la desserte en transports publics : relier la ligne du Val-de-Travers à la ligne actuelle par une jonction entre Corcelles-Peseux et Bôle, prolonger les RER reliant les trois villes en direction du Val-de-Travers et de La Béroche, prolonger la liaison Neuchâtel – Le Locle une fois sur deux vers Morteau, améliorer la cadence entre La Chaux-de-Fonds, Glovelier et Bienne, et prolonger le Littorail en direction de La Maladière. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus