Des caméras neuchâteloises bientôt sur une comète

Le Centre Suisse d’électronique et de microtechnique à Neuchâtel est en ébullition. En effet ...
Des caméras neuchâteloises bientôt sur une comète

Le robot Philea sera largué par la sonde européenne Rosetta. (Image : ESA–C. Carreau/ATG Medialab) Le robot Philae sera largué par la sonde européenne Rosetta. (Image : ESA–C. Carreau/ATG Medialab)

Le Centre Suisse d’électronique et de microtechnique à Neuchâtel est en ébullition.  C’est vers 17 heures mercredi que le robot Philae de la sonde européenne Rosetta devrait se poser à la surface de la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Si tout se passe pour le mieux, il devrait être largué à 22km de sa cible plus tôt dans la journée.

La mission spatiale européenne a de la technologie neuchâteloise à son bord. Développées en grande partie dans les locaux du CSEM, sept caméras filmeront la longue descente du robot vers la comète ainsi que les explorations à la surface de cette dernière.

L’expédition a été longuement et soigneusement préparée. Plusieurs centres opérationnels spatiaux basés en France et en Allemagne sont mobilisés. Les dernières vérifications sont prévues entre mardi et mercredi matin.

La mission, qui a démarré en 2004 avec le lancement de Rosetta, cherche à percer l'évolution du système solaire depuis sa naissance : les comètes sont considérées comme des vestiges de la matière primitive. /lre-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus