Peau neuve pour l’Hôtel de Ville

L’Hôtel de Ville de Neuchâtel pourrait s’offrir une troisième jeunesse. Le Conseil général ...
Peau neuve pour l’Hôtel de Ville

Hôtel de ville Neuchâtel, procès, justice Si le Conseil général donne son feu vert, les travaux pourraient commencer au printemps prochain.

L’Hôtel de Ville de Neuchâtel pourrait s’offrir une troisième jeunesse.

Le Conseil général se prononce lundi soir sur une demande de crédit de 3,36 millions de francs pour la rénovation intérieure et extérieure du bâtiment. Si le législatif donne son accord, les travaux devraient commencer au printemps de l’année prochaine pour se terminer en été 2016.

L’enveloppe extérieure du bâtiment a subi une première grande restauration en 1969, raison pour laquelle les travaux envisagés par le Conseil communal ne sont pas trop importants. Ils concernent le nettoyage de la façade et le remplacement des pierres endommagées ainsi que l’entretien de la toiture. Les fenêtres vont également être changées, ce qui permettra une économie d’énergie de l’ordre de 10%, soit 2'600 francs par année. Une rampe intégrée aux marches va par ailleurs être installée à l’entrée côté est.

En ce qui concerne l’intérieur, outre les travaux de peinture, l’acoustique du péristyle va être revue. Pour des questions d’économie d’énergie et de confort, des sas similaires à celui du Musée d’art et d’histoire vont être installés aux entrées est et ouest. Les plafonds, les murs et les fresques de la grande cage d’escaliers seront rafraîchis et un nouvel ascenseur accessible aux personnes à mobilité réduite va être installé. La Ville profite de ces travaux pour équiper le bâtiment d’un réseau Wi-Fi.

Les aménagements intérieurs et extérieurs de l’édifice se dérouleront en parallèle. Des échafaudages vont être montés pour réaliser les travaux. Par souci d’embellissement, ils seront recouverts de bâches décorées.

Les travaux de rénovation de l’Hôtel de Ville seront probablement entièrement à charge de la Ville de Neuchâtel. Le Canton et la Confédération, qui subventionnent déjà la restauration de la Collégiale, ne mettront vraisemblablement pas la main au porte-monnaie pour cet ouvrage. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus