Manne pour le CRRC à Neuchâtel

Un bel encouragement pour le nouveau Centre de recherche romand en criminologie (CRRC) de l’Université ...
Manne pour le CRRC à Neuchâtel

Cour criminelle Une Cour criminelle.

Un bel encouragement pour le nouveau Centre de recherche romand en criminologie (CRRC) de l’Université de Neuchâtel. Il reçoit le soutien du Fonds national suisse qui lui octroie 350'000 francs sur 18 mois pour réaliser ses deux premiers projets.

Il s’agit d’une part d’une comparaison entre la sévérité des sanctions prononcées par les juges et celles que le public désirerait voir infligées, et d’autre part d’une étude sur l’effet du nouveau code de procédure pénale sur le travail de la justice.

Le CRRC tourne au ralenti depuis sa naissance au début de l’année, à Neuchâtel, avec une petite cellule de trois personnes. Le soutien financier du FNS devrait lui permettre de décoller.

L'originalité du centre tient au fait d'envisager des partenariats hors du sérail académique avec les polices neuchâteloise et jurassienne, ainsi qu'avec d'autres instituts publics ou privés.

Le CRRC se concentre uniquement sur la recherche. /fpa  


Actualisé le

 

Actualités suivantes