Philip Morris à Neuchâtel depuis 50 ans

Philip Morris est installé à Serrières depuis 1964. L’entreprise a fêté jeudi soir ses 50 ans ...
Philip Morris à Neuchâtel depuis 50 ans

Le président du Conseil d'Etat Alain Ribaux et le chef des finances Laurent Kurth entourent le PDG de Philip Morris, André Calantzopoulos . Le président du Conseil d'Etat Alain Ribaux et le chef des finances Laurent Kurth entourent le PDG de Philip Morris, André Calantzopoulos .

Philip Morris est installé à Serrières depuis 1964. L’entreprise a fêté jeudi soir ses 50 ans de présence en terres neuchâteloises avec une centaine d’invités. Environ 1'500 personnes d’une quarantaine de nationalités différentes travaillent aujourd’hui sur le site.

Lors de cette soirée, le PDG de Philip Morris International André Calantzopoulos s’est dit « fier de l’évolution de l’entreprise à Neuchâtel et impatient de la poursuivre ! »

L’aventure commence au début des années 1940, lorsqu’une première entreprise familiale de tabac s’installe au bord du lac. Tout bascule en 1957 : ce qui est alors les Fabriques de tabac réunies produisent pour la première fois en Europe les fameuses Marlboro. En 1964, les FTR sont rachetées par Philip Morris. Et l’histoire ne s’arrête pas là : en 2009, la multinationale investit 120 millions de francs pour construire à Serrières son centre de recherche et développement. C’est à l’intérieur de ce cube de verre que s’imaginent les cigarettes de demain. Qui seront, peut-être, moins nocives.

A Neuchâtel, Philip Morris est le plus gros employeur du canton, après l’Etat et l’Hôpital neuchâtelois.

Vendredi et samedi, les employés de l’entreprise ont droit à deux journées spéciales festives et familiales pour célébrer les 50 ans de Philip Morris à Neuchâtel. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus