Mobilisation pour promouvoir le bois suisse

Il faut promouvoir le bois suisse dans la construction. C'est cette conviction qui a motivé ...
Mobilisation pour promouvoir le bois suisse

Le Centre forestier de la Montagne de Boudry Le Centre forestier de la Montagne de Boudry présente différents arbres de la région.

Il faut promouvoir le bois suisse dans la construction. C'est cette conviction qui a motivé un groupe de députés neuchâtelois à créer le Club du bois du Grand Conseil.

Cette association regroupe 78 parlementaires sensibles à l'utilisation de bois indigène. Leur objectif est de diffuser des informations à ce sujet, de dialoguer avec l'Etat pour que des solutions à base de bois soient étudiées dans le cadre d'une nouvelle construction, et de promouvoir ce matériau lors de rénovations.

 Le Centre forestier de la Montagne de Boudry vient de recevoir le Certificat d'origine bois suisse.

C'est l'association faîtière des forêts et du bois, Lignum, qui a oeuvré pour créer ce club de députés. Un tel groupement existe déjà dans le canton de Fribourg, et il a pu à influencer la politique de construction de plusieurs projets.

Environ 30% du territoire suisse est recouvert de forêts, mais une importante partie du bois est importée. L'industrie de la transformation s'est considérablement réduite ces dernières années, le canton de Neuchâtel comptait une trentaine de scieries dans les années 70, il n'en reste que six.

Certes l'utilisation de bois dans la construction, et particulièrement de bois suisse, coûte plus cher. Mais c'est le prix à payer pour éviter des transports inutiles et permettre de développer l'emploi dans la région selon le Club du bois.

Lignum et les députés impliqués veulent montrer qu'utiliser des produits indigènes, c'est possible. A l'image du centre forestier de la Montagne de Boudry, qui vient de recevoir un Certificat d'origine bois suisse. Le bâtiment a été construit avec au moins 80% de bois indigène, dont beaucoup d'essences de la région. /mvr


Actualités suivantes

Articles les plus lus