Vert-Bois et bois vert

La vie entre les quatre murs d’un home. Le photographe Patrice Schreyer a partagé pendant un ...
Vert-Bois et bois vert

 Sous le portrait, une phrase souvent choc. Lucette, résidente du home du Vert-Bois "N'arrivant plus à vivre le présent, je m'accroche au passé. Aujourd'hui, je ne veux plus parler."

La vie entre les quatre murs d’un home. Le photographe Patrice Schreyer a partagé pendant un an le quotidien de la vingtaine de résidents du home du Vert-Bois à Fontainemelon. Le résultat, ce sont des portraits de personnes âgées d’une grande sobriété, agrémentés de citations en forme de coup de poing.


L’exposition s’intitule antichambre et plonge justement dans cette antichambre de la mort qu’est le home.  Le contraste entre les photographies des résidents et les phrases issues des entretiens avec le photographe est saisissant. Les photos rappellent aussi que le home est avant tout un lieu de vie.
Antichambre est à découvrir jusqu’au 31 octobre au home du Vert-Bois à Fontainemelon, tous les jours de 14h à 18 heures. Le vernissage a lieu jeudi à 19 heures. /mwi

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus