Tout sur le sous-sol du Val-de-Travers

Swisstopo vient d’éditer la carte du sous-sol du Val-de-Travers au 1 :25'000. C’est la seule ...
Tout sur le sous-sol du Val-de-Travers

L'hydrogéologue François Pasquier a longuement travaillé pour réaliser la carte du sous-sol du Val-de-Travers. L'hydrogéologue François Pasquier a longuement travaillé pour réaliser la carte du sous-sol du Val-de-Travers.

C’était le maillon manquant dans le canton de Neuchâtel. La carte du sous-sol du Val-de-Travers est désormais terminée. Le Service géologique national de l’Office fédéral de topographie Swisstopo vient d’éditer cette carte au 1:25'000. C’est la feuille 162 Travers de l’Atlas géologique de la Suisse.

Au niveau national, les deux tiers du sous-sol sont couverts par des cartes papier, mais l’ensemble du territoire est détaillé de façon digitale. La Suisse est le seul pays européen qui travaille en si haute résolution, aussi précisément.

Il a fallu près de dix ans au total pour réaliser cette carte du sous-sol du Val-de-Travers. Le professeur de l’Université de Neuchâtel Martin Burkhard avait d’abord consacré environ quatre ans à ce travail. Après son décès, l’hydrogéologue François Pasquier, installé au Vallon, a repris le flambeau. Il a mis plus de six ans pour terminer la tâche, en faisant appel à de nombreux collaborateurs. Ses observations sur le terrain ont complété les documents déjà existants qu’il a fallu compiler et harmoniser pour parvenir au résultat attendu. Le spécialiste a également pu s’appuyer sur des forages et des fouilles réalisés dans la région pour divers chantiers.

La carte du sous-sol du Val-de-Travers sera utile pour des professionnels de différents secteurs, pour les hautes écoles mais aussi pour des particuliers. Par exemple pour des randonneurs curieux ou des personnes qui souhaitent faire installer une pompe à chaleur. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus