Valoriser le patrimoine neuchâtelois conservé à Berlin

Il y a à Berlin une pile de 30 mètres de haut d’archives qui concernent Neuchâtel, plus précisément ...
Valoriser le patrimoine neuchâtelois conservé à Berlin

Neuchâtel et la Prusse échangent leurs serments en 1786. Neuchâtel et la Prusse échangent leurs serments en 1786.

Il y a à Berlin une pile de 30 mètres de haut d’archives qui concernent Neuchâtel, plus précisément ses années de principauté prussienne. On y trouve le souvenir d’événements et de personnages qui ont marqué l’histoire prussienne de Neuchâtel, mais dont toute trace a presque disparu ici.

L’association Neuchâtel-Berlin, l’ANB, vient de voir le jour. Son objectif est de valoriser ce patrimoine encore méconnu. Des études de ce fond d’archives de l’héritage culturel prussien ont été modestement entamées au XIXe siècle, mais elles ont été interrompues par les guerres mondiales. Il s’agit aujourd’hui de favoriser de nouvelles recherches. Grégoire Oguey, l’un des membres fondateur de l’ANB, a été le premier étudiant neuchâtelois à pouvoir accéder à ce patrimoine durant six mois. C’était il y a quatre ans et l’accès aux documents s’est avéré difficile.

L’association souhaite donc établir d’étroites collaborations entre les Archives de l’Etat et l’Université à Neuchâtel, d’un côté, et le Geheimes Staatsarchiv Preussischer Kulturbesitz à Berlin, de l’autre. Elle entend également resserrer les liens entre les deux villes et favoriser les échanges scientifiques, culturels et artistiques. Un atelier d’artistes à Berlin accueille déjà régulièrement des Neuchâtelois pour quelques mois. C’est par ce biais que Grégoire Oguey a pu se plonger dans les archives neuchâteloises conservées à Berlin.

L’assemblée constitutive de l’association Neuchâtel-Berlin se tient le 3 septembre au Musée d’art et d’histoire à Neuchâtel dès 18h30. Chacun est le bienvenu. /aes


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus