Drame de la jalousie : employé de Marin Centre assassiné

Un homme de 35 ans s’est rendu mardi à la Police neuchâteloise en s’accusant du meurtre de ...
Drame de la jalousie : employé de Marin Centre assassiné

Marin Centre,Marin-Centre La victime travaillait à Marin Centre.

Un homme de 37 ans s’est rendu mardi à la Police neuchâteloise en s’accusant du meurtre de l’amant de sa femme.

Les faits se sont déroulés lundi soir au domicile de la victime sur les hauteurs de Villers-le-Lac. L’assassin présumé, un ressortissant français qui habite le même village, a abattu son rival d’une trentaine de coups de couteau, dont une majorité portés au niveau du cou. La victime, âgée de 35 ans,  avait confié à ses proches qu'elle craignait des représailles de la part du mari de sa maîtresse.

L'amant et sa maîtresse étaient employés à Marin Centre. Une cellule psychologique a été mise sur pied pour les collègues de la victime, très choqués par le drame. Le mari trompé est employé aux CFF.

 

Il se rend à Neuchâtel

Selon plusieurs médias français, l'assassin présumé a passé un coup de téléphone à sa femme peu après les faits pour lui confesser son acte. Il se serait ensuite rendu en Suisse pour se livrer aux autorités neuchâteloises, où il a été arrêté et entendu par le Ministère public sur demande de l'Office fédéral de la justice qui s'occupe de l'affaire.

La victime a été découverte lundi vers 21h par les gendarmes dans son pavillon de Villers-le-Lac. L'homme revenait visiblement de son footing. Il aurait cherché du secours auprès de voisins avant de s'effondrer à l'extérieur de sa maison. Une autopsie doit être pratiquée ce mercredi.

 

Extradition acceptée

Lors de son interrogatoire mercredi par le Ministère public neuchâtelois, l'homme a accepté d'être extradé en France, sur demande de son pays, où il sera jugé.  Le parquet de Besançon avait ouvert une information judiciaire pour assassinat et  émis un mandat d'arrêt international, a indiqué mardi soir le procureur en charge de l'affaire.

L'Office fédéral de la justice a enclenché une procédure d'extradition simplifiée. L'assassin présumé sera transféré  en France ces prochains jours. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus