Un policier neuchâtelois face à la justice ?

Donner son avis sur Facebook peut s'avérer compliqué lorsqu'on exerce le métier de policier. Un agent neuchâtelois qui avait déjà donné son avis personnel sur le réseau social au sujet de l'ouverture provisoire d'un centre de requérants d'asile à La Tène fait face à une nouvelle procédure administrative.

Celle-ci a été ouverte ce mardi par le commandant de la Police neuchâteloise, Pascal Luthi, pour violation du secret de fonction. Le policier en question est accusé d’avoir divulgué des informations confidentielles, car il aurait corroboré les rumeurs selon lesquelles un radar avait été attaqué à la hache. Son avocat confirme l’information qui circule sur les sites internet de plusieurs médias.

Le Ministère public devrait recevoir un rapport de la part de Pascal Luthi avant la fin de la semaine. Cette dénonciation pourrait avoir des conséquences pénales.

Le policier concerné fait déjà face à une autre procédure administrative pour violation du devoir de réserve. Il s’était demandé sur les réseaux sociaux si l’ouverture d’un centre de requérants d’asile allait entraîner une augmentions des vols dans les commerces avoisinants. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus