La Suisse a un rôle à jouer à Gaza

Une trêve de 72 heures est entrée en vigueur mardi dans la bande de Gaza dans l'espoir de favoriser ...
La Suisse a un rôle à jouer à Gaza

Nago Humbert (POP) (LDD) Nago Humbert se rend à Gaza depuis bientôt trente ans.

Une trêve de 72 heures est entrée en vigueur mardi dans la bande de Gaza dans l'espoir de favoriser des négociations pour parvenir à une cessation durable des hostilités entre Israël et le Hamas. L'armée israélienne s'est également retirée de ce territoire.

Médecins du monde estime que la Suisse a un rôle à jouer dans ce conflit. L’organisation humanitaire, dont le siège est à Neuchâtel, a écrit à Didier Burkhalter. Elle demande au président de la Confédération d’intervenir à Gaza pour créer des couloirs humanitaires et relancer le processus de paix.

Nago Humbert, le président-fondateur de l’organisation, se rend à Gaza depuis 27 ans. Il est de plus en plus pessimiste quant à une résolution du conflit. Il s’inquiète également de la situation humanitaire qui ne va pas en s’améliorant, loin de là.

 

Un cessez-le-feu de trois jours

Mardi matin, dans les dernières minutes avant l'instauration de la trêve au 29e jour de guerre, les deux ennemis se sont livrés à une démonstration de leurs forces respectives. Le Hamas a tiré une salve de roquettes de longue portée, la qualifiant de vengeance pour les « massacres » israéliens. Les sirènes d'alerte ont retenti dans le sud d'Israël et jusqu'aux abords de Jérusalem. Aucune victime n'a été signalée.

De son côté, l'aviation israélienne a mené une série de raids contre plusieurs localités de la bande de Gaza, ont rapporté une porte-parole de l'armée et la branche armée du Hamas. Ces derniers raids aériens n'ont pas fait de blessé côté palestinien, selon les secours locaux. /sma-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus